Comment savoir si son investissement locatif est rentable ?

Parmi les investissements qualifiés de rentables, il y a l’achat des biens immobilier locatifs. Plus qu’une simple transaction, c’est un projet qui peut durer toute une vie. Par conséquent, avant d’envisager d’y investir, il est nécessaire de mener des études pour déterminer le niveau de risques à prendre et les potentiels gains de l’investissement. Ceci, en interrogeant certains indicateurs.  Découvrez ici comment savoir si votre investissement locatif est rentable.

Le rendement locatif brut

Très facile à calculer, le rendement locatif brut est estimé en pourcentage. C’est l’indicateur le mieux connu dans l’immobilier. Pour l’obtenir, il suffit de faire le ratio entre les loyers engrangés au cours d’une année et la totalité des dépenses faites pour cet investissement.

A lire en complément : Vous pouvez maintenant réserver Moto G7 sur Amazon. Prix et disponibilité

Imaginez par exemple que vous dépensez 100 000 euros pour acquérir un bien immobilier ; ensuite, vous décidez de le mettre en location, contre 600 euros par mois. Quel sera le calcul à faire ? Très simple. Faites ceci : (600*12) /100 000 *100 = 7,2 % Soit un rendement brut de 7,2%.

Le TRI et la VAN

Désormais, vous savez ce que peut vous rapporter un investissement dans les maisons de location. Seulement cela ne suffit pas à vous lancer dans le secteur. Avant de vous lancer, faites la comparaison entre les revenus que vous rapporteront des placements immobiliers et un investissement dans un autre secteur ou tout autre investissement immobilier.

A lire aussi : Allison Stokke : biographie de l'athlète américaine

Le Taux de Rentabilité Interne (TRI) est un indicateur très souvent utilisé pour les placements. Il aide à connaître le taux de rentabilité moyenne que peut vous rapporter un investissement sur les années à venir. TRI est important parce qu’il tient compte de beaucoup de paramètres. C’est un instrument de calcul qui permet de faire la comparaison entre l’investissement immobilier et tout autre investissement.

Autre indicateur, la Valeur Actuelle Nette (VAN). Elle vous permettra de déterminer les gains que vous aurez au final. La VAN est également utilisée pour calculer les intérêts d’autres investissements.  Imaginez que vous injectez 10 000 € sur un livret A qui vous rapporte 1 % en 3 ans, vous gagnerez finalement 10 303.01 € sur votre livret A. Soit une VAN de 303.01 € pendant 3 ans (10 303.01 € – 10 000 € injecté initialement).

Si par contre vous investissez dans un bien immobilier locatif que vous allez exploiter pendant dix ans, avant de le vendre, la VAN vous permettra de connaître ce que vous gagnerez au cours des dix ans d’exploitation.

Le cash-flow

Ici, il est question d’évaluer les différents paramètres liés à l’emplacement du logement locatif à acquérir. Il faut par exemple tenir compte de la marge des prix des logements du même type dans la localité.

A cela, s’ajoute le montant des charges telles que les impôts, les charges de copropriété, les mensualités d’emprunt… Toutes ces informations vont vous servir pour avoir des données détaillées sur la valeur réelle des gains que vous pourrez engranger jusqu’au moment où vous allez revendre.

L’usage des simulateurs de rentabilités

Tous ces calculs peuvent sembler ardus. Pas d’inquiétude, internet est la solution. Vous avez en effet la possibilité d’utiliser un simulateur de rentabilité en ligne. En y entrant les données de votre investissement, vous obtiendrez les résultats et pourrez prendre une décision.