Les culottes menstruelles, une alternative plus hygiénique aux tampons !

Les culottes menstruelles sont une façon nouvelle et innovante de gérer les menstruations. Il s’agit d’une paire de sous-vêtements spécialement conçus pour retenir le flux menstruel, plutôt que de l’absorber comme les tampons ou les serviettes traditionnelles. Les culottes menstruelles sont très avantageuses. Elles offrent une protection contre les fuites, les odeurs et les taches tout en étant suffisamment confortables pour être portées jusqu’à 12 heures d’affilée. Plus de détails dans cet article sur cette alternative aux tampons.

Les culottes menstruelles sont étanches avec possibilité d’usage sur une période plus longue

Comme leur nom l’indique, les culottes menstruelles sont conçues pour fonctionner comme des sous-vêtements. Vous pouvez les porter jusqu’à douze heures, et même vous les avoir sur vous pour nager. Le fait qu’elles soient imperméables signifie que vous pouvez les utiliser sous la douche ou à la piscine. Il en est de même lorsque vous vous entraînez à la salle de sport ou lors d’autres activités.

A lire également : Mia Khalifa : biopgraphie de l'influenceuse américano-libanaise

En plus d’être plus confortables que les tampons et les serviettes hygiéniques, les culottes menstruelles offrent également une meilleure absorption que ces derniers. Elles n’absorbent pas de liquide directement dans leur matière, de sorte que votre corps reste sec toute la journée.

Choisir les culottes menstruelles pour faire des économies

Les culottes menstruelles sont moins chères que les tampons et les serviettes hygiéniques. Elles peuvent donc vous faire économiser de l’argent sur le long terme. Si vous les utilisez pendant plusieurs années, elles peuvent même être plus rentables que l’achat de produits d’hygiène féminine jetables chaque mois. La conception conviviale des culottes menstruelles permet de les garder propres entre les utilisations et de les réutiliser facilement, ce qui en fait une option économique à long terme.

A lire aussi : 1603 12 brut en net : calculer son salaire en net mensuel

Les culottes menstruelles sont plus faciles à nettoyer

culottes menstruelles

En ce qui concerne le nettoyage des sous-vêtements menstruels, deux options s’offrent à vous : vous pouvez les laver en machine ou à la main dans l’évier. Ces deux méthodes de nettoyage sont simples et faciles. Cependant, il est impossible de mettre les tampons dans une machine à laver. Ceux-ci doivent être jetés après chaque utilisation.

Ceci constitue non seulement du gaspillage, mais aussi un danger. Ce dernier vient du fait que les tampons utilisés puissent être transportés par l’utilisatrice jusqu’à ce qu’elle trouve une poubelle ou des toilettes pour les jeter. Aussi, si une personne oublie son tampon usagé pendant trop longtemps, elle risque de développer le SCT (syndrome du choc toxique). Il s’agit d’une pathologie qui est potentiellement mortelle si elle n’est pas traitée.

Les culottes menstruelles sont moins susceptibles de provoquer le SCT

Les culottes menstruelles sont faites de coton qui absorbe le sang. Pour être à l’abri du SCT, vous ne devez jamais utiliser un tampon place pendant plus de huit heures. Le flux menstruel moyen dure entre trois et cinq jours, ce qui signifie que vous devrez peut-être changer de tampon ou de serviette plusieurs fois par jour.

Si vous avez un mode de vie actif ou  travaillez à l’extérieur de la maison, il peut être difficile de se rappeler quand il est temps de changer. Les culottes menstruelles sont fabriquées avec des matériaux respirants qui permettent la circulation de l’air et le contrôle de l’humidité pendant les règles.

Contrairement aux tampons et aux serviettes hygiéniques, ces culottes sont moins susceptibles de provoquer des irritations, car elles ne contiennent pas de produits chimiques.

Pas d’inquiétude à avoir pour les changements du pH vaginal

L’un des principaux avantages des culottes menstruelles est qu’elles ne modifient pas le pH de votre vagin. Cela signifie que vous n’aurez pas à vous soucier de faire des ajustements à votre régime alimentaire ou à votre routine de supplémentation.

Par contre, les tampons peuvent augmenter le pH vaginal, ce qui pourrait perturber l’équilibre de votre vagin et entraîner des infections. Par ailleurs, les culottes menstruelles ne contiennent pas de produits chimiques ni d’agents de blanchiment. Par conséquent, elles ne provoquent pas une modification du pH vaginal, contrairement aux tampons.