Comment faire ses semis ?

Faire des semis est une méthode naturelle, simple et économique très appréciée par les jardiniers professionnels. Son principe est de mettre en place des graines dans du terreau afin de les faire germer pour ensuite obtenir des plantes. Cette pratique est nécessaire pour avoir certains végétaux qui ne sont pas disponibles en plants. Découvrez ici comment faire ses semis étape par étape.

Comment faire des semis d’intérieur ?

Les semis d’intérieur demandent plus d’étapes, mais ne sont pas pour autant compliqués à faire. Cette technique est utilisée pour les plantes qui ont besoin de plus de temps pour germer. Il s’agit par exemple des tomates. Voici comment les semer.

A lire également : Où se balader quand il fait beau à Paris ?

Étape n° 1 : les matériels

Recherchez dans votre bac d’objets recyclés un dôme transparent, un plateau, un clou, un marteau, un vaporisateur, une cuillère et des pots. Si vous n’en avez pas, vous pouvez les acheter. Par la suite, il vous faudra du terreau de préférence du terreau spécial semi ou du terreau universel.

Étape n° 2 : préparer le matériel

Prenez les pots et à l’aide du marteau et du clou, faites des trous dans leur fond. Cela permet d’avoir un bon écoulement de l’eau.

A voir aussi : Pourquoi je n'arrive pas à me faire des amis ?

Ensuite, vous humidifiez le terreau et avec la cuillère vous remplissez les pots tout en prenant le soin de laisser 1 cm au bord. Si une fois que les graines sont dans les contenants, vous remarquez que le terreau est top sec ? Vous pouvez l’humidifier à nouveau à l’aide du vaporisateur, puis semez vos graines.

Étape n° 3 : conserver les semis dans un lieu adéquat

Prenez votre plateau sur lequel vous disposez les pots et vous les couvrez avec le dôme transparent. Ensuite, vous mettez tout le dispositif dans un endroit chaud d’une température de 21 à 24 °C. L’endroit doit être aussi bien éclairé comme à côté d’une fenêtre orientée au sud ou à l’ouest.

Étape n° 4 : surveiller les semis

Surveillez régulièrement vos semis et dès qu’ils ont deux feuilles, retirez le dôme. Pour éviter que vos semis se penchent en direction du soleil, il est recommandé de les tourner de façon occasionnelle. Ensuite, touchez aussi de temps en temps le terreau pour vérifier son humidité. Dès que vous constatez qu’il est sec, arrosez-le avec le vaporisateur.

Étape n° 5 : repiquer les semis

Au fur et à mesure que vos semis poussent, vous verrez que leurs feuilles vont commencer à se toucher. À ce moment, il faut les repiquer dans des pots plus grands. Pour ce fait, à l’aide d’une cuillère, déterrez-les et remettez la motte dans le nouveau récipient. Mais, faites attention aux racines qui sont encore très fragiles.

À cette étape, vous pouvez ajouter dans l’eau du vaporisateur un engrais bio tel que du thé de compost ou des algues liquides. C’est avec ce mélange que vous arrosez désormais vos semis.

Étape n° 6 : acclimater vos semis

Si le temps vous le permet, n’hésitez pas à habituer vos plants à l’extérieur en les posant quelques jours à l’ombre et d’autres à mi-ombre, puis au soleil. Lorsqu’il fait froid, faites-les rentrer. Quand la chaleur bat son plein, l’idéal est de repiquer vos semis en pleine terre ou dans de grands bocaux.

Comment faire des semis directs ?

 

faire ses semisLes semis directs sont les semences les plus faciles à faire. Elles sont directement plantées à leur emplacement final. Cela peut être en pleine terre ou dans un pot. Le meilleur moment pour mettre en terre vos semis directs est généralement indiqué sur l’emballage de semences.

Autre méthode pour réaliser des semis : la stratification au froid

La stratification au froid est nécessaire pour favoriser la germination de certaines semences telles que les fleurs indigènes du Québec. Cette méthode consiste à imiter le froid d’hiver dans votre domicile.

Pour mettre cette technique à l’œuvre, vous avez à mélanger les graines avec du terreau humidifié dans un bocal ou un sac refermable. Ensuite, vous les placez au réfrigérateur pendant 30 à 90 jours. Une fois que cela est fait, sortez-les et placez-les à la chaleur en les mettant dans des pots et vous vous référez à l’une des techniques de semis ci-dessus pour les planter.