Comment construire 2 maisons sur un terrain ?

3.8 / 5 ( 5

votes ) La construction d’un appartement sur un terrain en pente représente un coût supplémentaire par rapport à la construction sur un terrain plat. Les restrictions associées au gain de la façade nécessitent l’intervention de spécialistes qualifiés, afin d’assurer la robustesse de la structure. La structure doit s’adapter au site pour éviter les mouvements qui pourraient menacer le bâtiment : fissures, glissements de terrain ou sédiments…

A lire aussi : Est-il interdit de stationner devant une maison ?

Différentes techniques sont utilisées en fonction du degré de pente du site : encastré, dans des roulements ou sur pilotis. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, le choix dépend en grande partie du type de sol à construire.

A lire aussi : Comment acheter un découpeur plasma pas cher ?

Risques de construction sur un terrain en pente

Avant d’envisager de construire une maison sur un terrain en pente, de nombreux risques doivent être analysés. Par exemple, les régions montagneuses sont naturellement sujettes aux glissements de terrain ou aux avalanches.

D’ autres dangers liés à la nature du sol doivent également être pris en compte :

  • La présence d’argile, qui gonfle sous l’influence de l’humidité et peut entraîner des fissures.
  • Les cavités souterraines peuvent être responsables de l’affaissement ou même de l’effondrement.
  • La présence d’un remblai peut également rendre le terrain instable.

Bon à savoir : le gouvernement a mis en place un site web qui peut être utilisé gratuitement, énumérant les risques par la municipalité : http://www.georisques.gouv.fr/

Construction sur une parcelle en pente : que dit la loi ?

Comme pour toute construction, l’autorisation de construire est obligatoire. En outre, une autorisation d’exécution de travaux de terrassement peut être exigée en cas de déplacement ou de transfert de matériaux d’une valeur supérieure à 60 m³. D’autres documents peuvent être ajoutés : études techniques, géologiques…

La construction doit également suivre le plan d’urbanisme local (PLU) de la municipalité, qui indique, entre autres choses, les conditions d’accès, la surface habitable minimale, la hauteur maximale, etc.

Enfin, si ce n’est pas toujours obligatoire, l’analyse du sol est fortement recommandée avant toute construction, en particulier sur un terrain en pente.

Remarque : Le PLU est gratuit à l’hôtel de ville.

Étude des sols : pour qui et pourquoi ?

L’ étude géotechnique du sol nous permet de connaître exactement la nature, le type de sol et ses propriétés mécaniques, d’où ils vont naître types de structures et de fondations. Le rapport final permet au constructeur d’adapter au mieux sa conception aux caractéristiques du site. Garantie de sécurité nécessaire pour assurer une construction durable.

L’ analyse des sols est également imposée par certains ministères, mais aussi par certains établissements de crédit dans le cas d’un prêt ou par un assureur en cas de perte.

Il n’existe pas de loi régissant le prix des essais de sol, qui peut donc varier en fonction des fournisseurs et des spécificités du projet. En général, il est nécessaire de compter environ 1% du prix global de la construction. Cependant, ce prix est déprécié par les économies réalisées pour l’assurance dommages matériels. En fait, certains assureurs reconnaissent des réductions importantes de 40 à 50 %.

Nous vous invitons à vous familiariser avec le site de Fondasol, qui répertorie de manière très complète les différents domaines de connaissances des géotechniciens.

Différents types construction possible sur une parcelle en pente

Différentes techniques sont utilisées en fonction du degré de pente du terrain : encastré, dans des roulements ou sur pieux.

Encastrée ou partiellement enterrée

Architecte Stéphane Dortu

L’ installation sur le terrain en pente d’une structure encastrée ou semi-enterrée assure une intégration très harmonieuse. L’impact visuel de la construction est faible, car la typologie du terrain est observée. Très bien adapté pour construire une maison dans les montagnes.

La technique offre également l’avantage d’une bonne isolation naturelle, des pièces partiellement enterrées bénéficiant de la température constante de la terre environnante.

L’ inconvénient de cet emplacement, cependant, est la limitation du nombre de vues, l’orientation est dictée par le terrain Enfin, des travaux de déblayage plus ou moins importants sont nécessaires, jouant sur le prix de la construction.

Construction d’une étape ou d’une étape

concept-creation.fr

La construction d’étapes ou d’étapes est une autre solution pour construire sur un terrain en pente. Il implique la création de niveaux successifs qui correspondent à la différence de hauteur du terrain.

Moins enterré, la structure bénéficie d’une meilleure orientation et vous permet de créer à travers des vues offrant des chambres très lumineuses.

D’ autre part, la circulation à l’intérieur de l’appartement passe nécessairement par un autre escalier pour accéder à différents niveaux. Un élément qui doit être pris en compte lors de la conception des intérieurs.

Construction sur pilotis ou gazebo

maisons emblématiques

La technique du belvédère vous permet d’éviter les travaux de terrassement et de préserver ainsi le paysage. Une partie de la structure est suspendue sur un terrain incliné grâce à un système de pieux qui permet l’adaptation même sur terrain très raide.

Bien qu’il offre vue parfaitement claire donnant sur le sol, la construction du gazebo d’autre part restreint l’accès à la maison, qui peut être fait que d’un côté.

Enfin, si les travaux de défrichage sont plus petits, la construction sur pilotis nécessite la mise en place d’un système de soutien complexe et souvent coûteux pour assurer la stabilité d’une structure plus exposée au vent.

Saut en pente : ne négligez pas l’accès

Comme les terres intérieures sont interdites, la route est obligatoire pour accéder au site. Selon la différence de hauteur, il peut être nécessaire de former des virages pour adoucir la descente.

La création d’un garage devra également tenir compte de l’emplacement d’une route publique. Si la piste est située en dessous, le garage devra être situé au sous-sol. Au contraire, si la piste surplombe, le garage sera en hauteur.

Ces paramètres ne sont pas négligeables, ils peuvent changer le coût de la construction et donc à analyser avant le projet.

Lisez tout sur les permis de construire ! Coût de la construction sur un terrain en pente

Si le coût d’une maison unifamiliale sur une parcelle en pente est nécessairement plus élevé que sur un terrain plat, il peut varier considérablement en fonction des limites associées à ce champ.

Différents éléments diffèrent donc dans la citation :

  • nature de la solution ;
  • degré de pente de pente ;
  • la disponibilité du site ;
  • type de construction : encastré, dans les roulements, sur pilotis ;
  • la superficie des terres à coloniser ;
  • salon…

Pour vous assurer de trouver le bon fabricant, n’hésitez pas à comparer quelques citations, et surtout, demandez des exemples de réalisations récentes. Dans tous les cas, toujours exiger une copie d’un certificat d’assurance décent, qui vous protège en cas de perte due à un défaut de conception.

Show Buttons
Hide Buttons