Quels sont les trois critères indispensables à connaître avant de conseiller son client qui souhaite effectuer un investissement sur les marchés financiers ?

Trouver de nouveaux clients et surtout des clients est l’un des leitmotives de l’entreprise .

En effet, l’érosion naturelle de la clientèle exige constamment de trouver de nouveaux clients pour remplacer ceux qui disparaissent naturellement.

A lire aussi : Quels sont les trois critères indispensables à connaître avant de conseiller son client qui souhaite effectuer un investissement sur les marchés financiers ?

Certaines études estiment que les entreprises perdent environ 5 à 20% de leurs clients chaque année (choix du nouveau fournisseur, arrêt final, changement des habitudes de consommation…), ce qui signifie qu’après 5 ans, si nous ne faisons rien, la moitié de ses clients disparaîtront

Cette érosion naturelle de la base de clients, aussi appelée épuisement, est donc un phénomène normal, mais si perdre un client est trop fort, alors vous risquez d’être en grand danger si vous ne pouvez pas réduire les charges fixes ou augmenter les revenus des clients existants.

A lire aussi : Quelle licence pour Master Gestion patrimoine ?

Pour vous aider à trouver de nouveaux clients, voici une liste des principaux outils marketing et stratégies qui peuvent être utilisées pour recruter des clients potentiels .

Notez que ces outils ne sont pas classés par ordre d’importance.

Plan de l'article

Avant de chercher de nouveaux clients, commencez par les identifier bien !

Pour déterminer quels outils sont les plus pertinents, il est nécessaire de déterminer ce qu’est un client typique sur le marché de la production.

En effet, le marketing max dit « vendre à tout le monde, c’est vendre à personne ».

Et c’est vrai : des arguments qui convainqueront une personne ne seront pas les mêmes que ceux d’une autre. De même, nous ne vendons pas les PME de la même manière qu’une grande entreprise, en tant que produit bas de gamme à un produit de luxe, à une femme ou à un homme…

Par conséquent, il est nécessaire de déterminer qui est le client typique, qui achètera probablement des produits.

Ça s’appelle « Persona », c’est-à-dire, votre cible coeur : personnes pour qui votre offre est conçue et agréable.

Au même cœur de l’objectif, vous aurez également un « sweet spot », c’est-à-dire un client qui veut ses produits, et avec lequel vous ferez autant que possible.

Donc le travail de départ est d’identifier votre Persona.

Voici un exemple de carte de persona :

**

**

Vous trouverez sur cette page persona ses qualités, ses besoins, ses peurs, les lieux qu’il visite…

Ce travail sur ce client typique vous permet de mieux diriger vos prospects, mais aussi d’affiner vos arguments de vente.

Faites une analyse rapide de votre offre, avec ses forces et ses faiblesses

Vous pouvez très bien faire ce que vous faites actuellement, mais pour trouver de nouveaux clients efficacement, il est souvent nécessaire de revoir ou de dépoussiérer votre offre.

Et oui, étape Econde est de définir sans pitié sont les forces et les faiblesses, les menaces et les opportunités à exploiter.

SWOT vous permet de voir visuellement votre situation pour fonctionner avec un « clé en main ».

SWOT vous fera savoir ce que vous avez unique (pour vous distinguer de vos concurrents) pour expliquer votre taille (c’est-à-dire comment vous vous présentez et les éléments clés que vous distinguez)…

Cette analyse vous permet également d’identifier des « pépites » au sein de votre entreprise que vous pouvez utiliser pour des activités commerciales et marketing immédiates (par exemple, avancées technologiques, gestionnaire charismatique, produits bon marché, inventaire à utiliser…).

L’ analyse de ses forces et faiblesses nécessite donc une analyse « SWOT » telle qu’elle est présentée dans cet article sur le point marketing .

Ensuite, vous pouvez choisir les meilleures stratégies marketing en analysant les activités qui auront le plus d’impact sur votre cycle ventes.

Pour ce faire, vous devez effectuer une analyse des outils qui vous donneront les meilleures performances à travers le tunnel de vente AARRR et le choix des stratégies utilisant la méthode ICE (comme indiqué dans cet article ).

L’ objectif est d’identifier les meilleures opportunités d’affaires qui donneront le plus de résultats :

Pour ce faire, vous devez spécifier votre cycle de vente actuel en détail pour voir où vous pouvez avoir un impact maximal.

Le cycle de vente est généralement décrit en 5 étapes, voici un exemple pour un site Web qui vend des logiciels cloud :

Voici les détails de chaque étape de ce tunnel de vente :

Mais il reste le même, quelle que soit l’activité : il est nécessaire d’identifier le problème, une liste de solutions possibles pour se remédier (ou pour améliorer encore plus les performances), choisir des idées et des priorités, tester 1 à 3 idées et enfin vérifier les résultats obtenus.

Le choix des idées est effectué à l’aide d’une grille analytique, qui vous permet de placer une note à différents outils en fonction :

  • L’ impact qu’ils auront dans votre entreprise
  • Coût (temps et argent)
  • Jalousie (ou difficulté) de le faire

En déterminant ces 3 critères avec une note de 1 à 10, vous pouvez choisir les meilleurs outils en fonction de votre situation :

Remarque : dans cet exemple, la note est de 1 à 3 parce que j’ai ajouté un critère de croissance du chiffre d’affaires attendu qui vous permet de renforcer la sélection des actions les plus rentables à court terme.

Voici une mini vidéo de formation ci-dessous qui explique comment le faire : Sous la présentation PowerPoint :

Croissance de l’atelier de piratage sme 2018 avec Eloquant

Partie 1 : Outils de marketing traditionnels pour trouver un client.

Dans la première partie, nous verrons des outils à utiliser « hors ligne », c’est-à-dire face à face dans la vie quotidienne, des tracts à la publicité, à la radio et au web.

Nous ne devons pas sous-estimer toutes les activités « physiques » parce que tout le monde n’est pas sur Internet, et quand vous êtes une entreprise physique, il est important de parier sur la proximité.

Outil 1 : Dépliants et dépliants.

Ils peuvent être distribués dans la rue ou laissés en place (dans une entreprise ou dans) ou être distribués dans des boîtes aux lettres (ISA = imprimé sans adresse).

Le succès viendra de la quantité de documents distribués sur la cible principale et du renouvellement des opérations.

En effet, le nombre de commandes est souvent de 1 tracts sur 1 000 distribués (sauf pour cibler une population très réactive ou faire une promotion irrésistible).

Le format peut être exotique (par exemple découpage avec des formes) ou classique (A5, A6…).

L’ important est d’offrir un message simple et clair avec un appel immédiat à l’action (par ex. réduction, bon de réduction, fac-similé de réduction…), ainsi qu’une image très glamour.

Vous avez une série d’articles sur la façon de faire des dépliants et des dépliants pour ce lien.

Vous avez également un fichier complet sur le dépliant sur ce lien

Outil 2 : afficher les annonces à l’extérieur du magasin.

L’ exposition peut se faire sur les bus, expositions urbaines (bancs, abris d’autobus…), taxis, ascenseurs, escaliers mécaniques, façades de bâtiments, sur les plages…

L’ objectif est de présenter l’offre de produits et services dans les lieux de transition de leurs clients

Vous avez des exemples de bâches, panneaux d’affichage… dans cet article.

Cet affichage peut être 100% promotionnel ou avoir l’objectif de « buzz » pour attirer l’attention des journalistes, avoir la bouche…

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre série d’articles sur l’affichage publicitaire sur ce lien.

Remarque : en plus de l’affichage papier classique, vous pouvez voir de plus en plus d’écrans vidéo avec de petits spots très courts (5 à 10 secondes), dans le métro, les gares…

Outil 3 : Distribution de sandwich et de dépliant pour homme.

Cette distribution peut être faite par des hommes (déguisement ou panneau simple) ou par des groupes de personnes qui distribuent des tracts lors d’événements.

L’ objectif est de déployer des tracts aux intersections fréquentées par la cible.

Voici une série d’articles sur l’utilisation du sandwich pour hommes sur ce lien .

Outil 4 : Présentation et panneaux dans le magasin .

Traditionnellement, ce sont là les principaux éléments qui permettent d’attirer les clients vers les affaires.

La présentation doit être changée régulièrement (évitez les affiches allégées qui donnent une mauvaise image de votre entreprise).

Vous pouvez prendre un exemple sur les boulangeries ou pharmacies qui arrivent leurs vitrines selon les saisons,…

Voici toute une série d’articles sur le merchandising et l’optimisation des sites de magasins pour ce lien .

Outil 5 : Véhicules

Ces supports de communication peuvent être des voitures personnelles, des scooters, des camions de livraison

Ce sont des médias de communication qui sont souvent proches des clients et peuvent être garés dans des zones de passage fort pour générer de la publicité (parking, intersection, centre-ville…).

Pour plus d’informations, consultez la liste des articles sur l’utilisation des véhicules à ce lien.

Outil 6 : Répondeur automatique (message d’attente) et documents administratifs.

Ces messages en attente du bureau téléphonique, vos messages personnels… souvent négligés.

Cependant, ce sont des outils qui peuvent générer des vents supplémentaires pendant que vous attendez votre téléphone, ou convaincre la perspective d’acheter…

Vos documents commerciaux (en-tête, factures, devis…) peuvent également contenir des actualités commerciales (promotions, coupons, coupons, coupons…).

Voir l’article sur les machines de secrétariat et les documents administratifs sur ce lien.

Outil 7 : Uniforme d’employé.

C’ est l’un des éléments clés pour créer une différenciation dans l’esprit de ses perspectives.

Donc, vous ne vous contentez pas d’acheter un produit ou service, mais l’atmosphère et l’image de la marque.

L’ uniforme peut être « classique » comme dans Fast Food, ou donner une image « haut de gamme » comme dans les boulangeries Paul

Cela pourrait aussi être une différenciation comme Hooters aux États-Unis.

exemple d’uniforme de vendeuse chez Paul.fr (source Paul.fr)

Outil 8 : Animation réseau physique et réseau

C’ est souvent un outil de vente négligé par les nouveaux entrepreneurs, mais c’est l’un des meilleurs moyens de générer des entreprises répétées par la bouche et les recommandations.

D’ autre part, il demande beaucoup de temps de travail et ne porte ses fruits que quelques mois après les premiers pas (généralement 6 mois)…

En plus des soirées, matinées, petits-déjeuners, déjeuners… auxquels vous pouvez assister (par exemple, BNI, soirées pro, soirées ex-collègues, réunions CCI…), vous devez animer votre réseau par e-mail, appels téléphoniques… surtout après l’événement.

Il est également important de centraliser les cartes de visite, les e-mails, les numéros… en un seul endroit, que ce soit CRM, Linkedin, Viadeo ou Excel.

Remarque : si vous êtes une start-up indépendante… vous pouvez passer par intermittence sur des soirées réseau hébergées sur des sites comme Meetup.com ou des espaces coopératifs.

Téléchargez notre guide gratuit « 30 minutes pour devenir un professionnel du réseautage »sur ce lien.

Outil 9 : Parrainage

Le parrainage peut être fait à la fois par ses employés et ses clients, car il s’agit d’un excellent outil pour générer des ventes à moindre coût.

En effet, ce sont vos clients qui se transforment en vendeurs pour vous, soulignant leur crédibilité parce qu’ils utilisent la solution et leur impartialité, parce qu’ils ne gagnent souvent que cadeau symbolique.

C’ est aussi un outil qui ne paie pas seulement la performance, c’est-à-dire quand les ventes sont faites.

Pour vos employés, c’est aussi un moyen pour leurs contacts de bénéficier de promotions spéciales.

Voici quelques articles sur le parrainage.

Outil 10 : Cartes de fidélité

Ils sont utilisés pour restaurer le « zappeur » du client plus régulièrement dans le magasin ou pour l’empêcher de concurrencer, permettant éventuellement de générer plus de chiffre d’affaires.

Il peut également vous permettre d’attirer de nouveaux clients, par exemple si un programme de fidélité offre une réduction si vous invitez une autre personne…

Voici tous les conseils pour les cartes de fidélité.

Outil 11 : Enseigne et panneaux d’affichage dans le magasin.

Le panneau externe doit informer immédiatement l’offre du magasin et à quel point elle est différente des autres pour encourager le client à revenir.

marques dans le magasin peuvent être des points de vente classiques (par exemple, arrêt rayonne, promotion, remise spéciale, Ray ID, création d’univers…) ,mais ils peuvent également être un affichage multimédia ou interactif. Les

Par exemple, téléviseurs à écran plat dans le magasin ou à la caisse, tablettes pour présenter un catalogue de produits ou vidéo explicative… pour finaliser les ventes.

Ils sont utilisés pour générer des ventes supplémentaires, des achats à grande échelle, impulsions… pour faire connaître à leurs potentiels et à leurs clients l’étendue de sa gamme… ou remplacer le détaillant s’il n’est pas sur le plateau ou pas formé.

Outil 12 : Articles publicitaires et gadgets

Ils ont plusieurs objectifs,

  • rester en mémoire Après une visite, le salon… votre objet est conservé sur le bureau de contact.
  • ou remercier le client pour une commande importante,
  • être donné par le distributeur à leurs prospects comme un cadeau
  • être un « bonus » offert pour une grande commande
  • être plus de produit (par exemple, cadeau Bonux…)

Pour qu’un objet publicitaire soit efficace, il doit contenir un message et être une incitation à agir (ou du moins mémorisé par le client).

Offrir un stylo dans le salon, par exemple, n’a guère d’intérêt si ce n’est pas un écho de l’action marketing de l’entreprise.

Le tshirt est l’une des extensions des objets publicitaires car il permet la transformation de ses clients en sandwichs pour hommes. Souvent dans le bâtiment, c’est un cadeau précieux, car il est utilisé pendant le travail.

C’ est la même chose avec les ciseaux dans de grandes distributions, qui sont systématiquement revendiquées.

Pour savoir plus sur la façon d’utiliser les objets publicitaires, cliquez sur ce lien.

Outil 13 : Salon pour professionnels et particuliers

L’ objectif est de contacter le maximum de fils chauds en un minimum de temps.

Généralement pour les événements clés, vous pouvez rencontrer des clients potentiels, des clients, des médecins dans un délai de 1 ou 2 jours…

C’ est l’occasion de récupérer leurs données, de leur présenter rapidement… de vendre sur place ou d’essayer de vendre leur produit plus tard.

Lors de l’exposition, il est important de récupérer vos coordonnées pour une réunion ultérieure (le plus près possible du salon afin d’empêcher les concurrents de s’approprier le client).

L’ organisation d’un jeu de compétition vous permet généralement de faire un petit fichier, à condition que l’objectif de cadeau gagné, afin de ne pas attirer les concurrents.

Notez que vous pouvez également organiser des foires avec d’autres entreprises non concurrentes (ou même concurrencer !) pour créer un événement (par exemple foire, exposition spéciale, foire régionale…).

Voici la documentation complète sur l’organisation de la foire.

Outil 14 : Visibilité des échanges et des partenariats

La règle est qu’un partenariat avec le gagnant — Gagnant, dans lequel vous et vos partenaires avez eu intérêt à réussir.

Vous devez avoir un intérêt commun, et si vous êtes une petite marque, vous devez soit donner un peu plus ou souligner l’importance du partenariat et de la visibilité générés.

Ce partenariat peut avoir différentes formes :

  • ou un communiqué de presse conjoint annonçant le partenariat
  • ou en échangeant de la visibilité dans les bulletins d’information, les médias sociaux…
  • ou à travers des dépliants dans des boîtes avec produits,
  • ou via POS, le logo sur l’emballage…

Le partenariat peut également être insoutenable, dans ce contexte, vous pouvez offrir des produits, de la visibilité… en échange du droit d’afficher le logo.

Comme il s’agit d’un outil de marketing peu coûteux, il peut être rapidement mis en place et payé avec des cadeaux en nature (par exemple, des suppléments de concurrence…).

Vous pouvez également être un « sponsor » de l’événement en fournissant vos produits ou une partie payante de votre logistique (par exemple, bouteilles d’eau ou bonbons pour votre marque…).

Outil 15 : Cartes de visite

Ce sont des outils nécessaires pour laisser les coordonnées du point de vue.

C’ est souvent la seule « trace » physique que vous laisserez lorsque vous n’êtes plus en perspective, mais c’est aussi l’image que vous donnez à votre entreprise.

Cette carte peut être un dénominateur ou un type (mini-dépliant) si le client n’est pas respecté par le représentant commercial.

Voici toute une série d’articles pour réussir cartes de visite.

Outil 16 : Offre d’échantillons et de test

Telles sont les clés pour convaincre les perspectives réticentes.

L’ objectif est de convaincre la qualité, la pertinence, l’intérêt pour votre offre… par son utilisation.

Cela peut être fait en dégustant vos produits, permettant une utilisation gratuite pendant 30 jours de la solution…

Voici les articles sur les échantillons et l’ offre de test de série suivante et Freemium .

Outil 17 : Envoi

C’ est un outil traditionnel de marketing direct, il vous permet d’envoyer une valeur ajoutée tangible et élevée à 100% de vos clients (tous à l’adresse).

Bien que donné comme mort pendant des années, reste l’outil de choix pour atteindre une cible plus âgée peut s’habituer au numérique, ou rejoindre une cible « haut de gamme » ou marquer les esprits avec un soutien qualitatif.

L’ inconvénient est son coût (environ 1,5 à 2€) et le délai de livraison.

Vous pouvez également utiliser vos propres enveloppes et mettre un logo et un slogan pour augmenter la visibilité et même imprimer vos propres timbres.

Voici nos articles sur la mise en œuvre du courrier papier.

Outil 18 : SMSing

Avec des taux d’intérêt proches de 100 % et une proximité physique constante, c’est l’outil de communication le plus proche du consommateur.

Avec les smartphones, vous pouvez aller au-delà des messages courts avec un code promo ou un numéro à… Il est possible de renvoyer sur le mini site, afin de confirmer la commande…

C’ est un média pour l’immédiateté et la convocation d’agir.

Son coût est relativement faible (0,05€ à 0,10 EUR/message), bien que la partie la plus difficile soit d’obtenir un fichier avec des numéros de téléphone (généralement ce sont les clients qui laissent leurs numéros pour profiter de la promotion).

Remarque : La télécopie est toujours pertinente dans certains secteurs. Il est parfait pour commencer la promotion unique du B2B auprès des PME. Cependant, ce n’est pas intéressant lorsqu’il y a un message complexe à transmettre.

Voici les articles sur SMS

Outil 19 : Applications mobiles

Avec le rythme sans cesse croissant des smartphones et tablettes, ces appareils mobiles deviennent des extensions web et même de véritables canaux de communication à part entière.

Les applications mobiles natives servent de nouveau canal de vente (par exemple, une application de commande de produits de mobilité ou un outil de réservation…) ou pour communiquer avec clients (par ex. offres de vente privées et promotions…) ou simplifier la loi d’achat.

Voici les articles sur l’application.

Outil 20 : Couverture de presse, influenceurs, youbulbers et blogueurs

Leur objectif est de sensibiliser les médias, que ce soit par la diffusion de communiqués de presse, de dossiers de presse, de conférences de presse, de soirées VIP… pour les blogueurs, prescripteurs, influenceurs, youbuls, influenceurs et journalistes.

Cependant, gardez à l’esprit que les médias ne relayent que des informations intéressantes et à valeur ajoutée, ils ne sont pas là pour faire de la publicité gratuite.

Vous devez donc apporter de la valeur ajoutée, de l’information… et ne pas parler de votre marque.

Voici nos articles qui expliquent comment réussir dans les communiqués de presse.

Il est également possible d’utiliser des produits pour la fabrication cadeaux en nature (par exemple, offrir des vêtements, des accessoires technologiques…) à des étoiles ou à des influenceurs.

C’ est aussi appelé « placement de produits » lorsque nous prêtons à des stars, des acteurs… des produits vus dans les films, à la télévision…

Cependant, vous devriez viser très bien et être sûr que ces produits seront très visibles (par exemple, robes et bijoux pour le festival de Cannes…), parier sur le long terme (et chance !) et ils ont un très bon produit !

Notez également les associations d’images comme le Cognac & Champagne et les rappeurs américains comme Armand de Brignac :

Outil 21 : Radio

Qu’ il s’agisse d’un média local ou national, il s’agit d’un média à fort impact.

La radio vise à générer une forte réputation à court terme pour une marque peu connue ou à encourager immédiatement (ou à très court terme) commandes.

En raison de son format, il nécessite des messages courts, glamour et promotionnels.

Outil 22 : Publicité télévisée

Avec l’avènement des canaux de concurrent, réduction des coûts de production des spots, multiplicité des formats (p. ex. programmes de parrainage, cadeaux en nature…) La télévision n’est plus élitiste qu’avant.

Cela peut être fait sur les chaînes nationales (leaders de chaînes thématiques), locales ou TNT/câble.

Cela vous permet d’atteindre des millions de personnes avec un message très satisfaisant avec une création d’image très forte.

Les concepts de création de sièges TV bon marché et d’achat d’espaces bon marché permettent aux grandes PME d’utiliser ces médias jusque-là inaccessibles.

Par exemple, dans B2B faire des spots TV sur BFM.

Outil 23 : Cinéma

C’ est un outil marketing, qui touche les jeunes et le CSP , avec une très grande attention de la part de la cible.

Il reste encore assez élite, en raison du coût de production d’un film publicitaire et du petit nombre de personnes touchées (par rapport à la télévision, à la radio…).

C’ est un média qui correspond à une marque qui s’adresse aux jeunes actifs.

Remarque : vous pouvez également produire ou parrainer un court-métrage ou un groupe de musique et le diffuser sur Internet (voir Red Bull et ses vidéos sportives).

Outil 24 : Publicité dans des endroits insolites ou Marketing Guérilla ou Marketing Street Marketing

L’ objectif n’est pas nécessairement d’atteindre des milliers de personnes, mais de créer un bouche-à-oreille important, que ce soit dans vos points de vue, clients, fournisseurs… ou blogueurs et journalistes.

Vous pouvez utiliser des supports tels que des bancs publics, des toilettes de bar, des barrières lors de concerts, parcs et lieux publics…

Ils présentent un intérêt particulier à utiliser lors d’événements importants ou à toucher une population urbaine qui est quelque peu décalée par la publicité traditionnelle (à condition que vous ayez le droit de promouvoir et de ne pas enfreindre la Loi).

Voici plus de 1000 exemples particulièrement originales Street Marketing publicités.

Outil 25 : Créer une association ou un groupe d’intérêt professionnel

La création d’une association permet aux acteurs du secteur (et mêmeà ses concurrents) de diffuser les bonnes pratiques (baromètre, prix, classement… pour une visibilité collective et individuelle)et d’augmenter leur pouvoir de négociation avec les autres acteurs.

S’ il y a des frais, il aide également à gagner de la publicité, mais aussi combiner les coûts et organiser des événements très générateurs d’images (p. ex. associations professionnelles, marchés de nuit…).

Par exemple, l’association « Produit en Bretagne ».

Pour en savoir plus sur les associations professionnelles, cliquez sur ce lien

Outil 26 : Parrainage

Cela vous permet de lier votre entreprise à un sport (ou équipe) ou à un événement (Roland Garros, Coupe du Monde…) afin de profiter de sa visibilité.

Il peut également être utilisé pour inculquer le sport dans l’entreprise.

Voici les articles sur le parrainage .

Outil 27 : Fiche produit

C’ est l’un des principaux outils de marketing.

La fiche produit contient des informations à l’intention des clients et des distributeurs sur les caractéristiques de base du produit.

Cette feuille papier ou cette feuille électronique doit décrire en détail sur Caractéristiques du produit A4, répondez à toutes les questions avant de vendre des prospects (par exemple, caractéristiques, bénéfices, conditions préalables…) et indiquez où commander.

La fiche produit peut également être numériquement seulement, par exemple, sur le site eCommerce, pour l’achat en ligne…

Voici des informations sur les fiches produits.

Outil 28 : Démonstrations,

Les démonstrations peuvent être réalisées en direct via des démonstrations en magasin ou par des démonstrations vidéo sur un site web ou DVD avec une vidéo ou une tablette en libre-service ou sur un smartphone à l’aide de codes QR numérisés ( emballage, affiche, présentation en magasin…).

L’ objectif est de montrer visuellement les avantages du produit pour convaincre la perspective d’achat.

Voici les articles sur les manifestants

Outil 29 : Organiser un concours

Jeux, compétitions, tirages au sort… c’est un excellent moyen de générer un trafic significatif et de créer une « liste de contacts ».

L’ inconvénient est que cette liste n’est pas nécessairement très ciblée (concouristes…).

Le concours peut avoir lieu dans les magasins, en exposition, dans la rue, sur Facebook, via le site internet, sur Smartphone…

Il est essentiel que le relais soit désactivé et allumé, car en soi les lots ne sont plus suffisants pour générer de l’intérêt.

est donc nécessaire d’allouer une part importante de son budget à ses communications (achat de base, publicité, chaîne de radiodiffusion…). Il

Voici des articles sur les compétitions de jeu.

Outil 30 : Bannières et panneaux d’affichage

Ce sont des éléments essentiels pour l’annonce d’événements (ouverture de magasins, ventes, promotions…).

Bannière peut être utilisée sur la construction de l’entreprise (s’il est bien placé) ou par l’intermédiaire d’un lieu de location commercial.

Voici une série d’articles sur les panneaux d’affichage .

Outil 31 : Sacs et emballages

Ils permettent de gagner en visibilité hors du lieu de vente grâce aux clients qui les transportent.

D’ une part, le client le transporte juste après le shopping et éventuellement plus tard s’il l’utilise à nouveau si le sac est destiné à lui.

Mais c’est aussi un bon moyen d’obtenir de la visibilité dans le salon lorsque les visiteurs recherchent le plus grand sac pour stocker des documents lors d’une visite.

Voici les articles sur l’ utilisation de sacs à des fins promotionnelles.

Outil 32 : Études de marché et recherche

Ils sont utilisés pour identifier le design créatif mais aussi aider voir une perspective chaude au cours de la phase de recherche.

Il est donc intéressant de stocker les données de contact des personnes concernées au stade de l’analyse du marché.

Une fois qu’une entreprise est créée, les études de marché et les recherches aident à identifier chez leurs clients et prospects les personnes qui peuvent commander un produit et même déterminer le profil des meilleurs clients.

Voici les articles sur l’ étude de marché

Outil 33 : CRM

CRM vous permet de centraliser en un seul endroit toutes les informations sur les contacts de l’entreprise (appels, e-mails… clients, perspectives, prescripteurs…).

Il est utilisé pour les vendeurs plus faciles à vendre (par exemple, rappels et augmentations, prévisions de ventes…) ,mais aussi au Marketing (par exemple, e-mail, ciblage, segmentation, eReputation…).

Cela devient obligatoire dès que le client ou la base prospects devient compliquée à gérer sur des fichiers Excel ou la mémoire humaine (ou post-it) ne suffit pas à oublier quoi que ce soit.

vous permet également de saisir et de consulter des données en situation de mobilité Il (par exemple, prendre des commandes, saisir des offres, prendre rendez-vous, enregistrer des e-mails sur les points de vente…).

Outil 34 : Activité papier ou catalogues courants

Ce sont des catalogues professionnels donnés à la foire, des catalogues de professionnels…

Les livres papier sont en baisse très nette (concurrence sur Internet, écologie, manque de praticité…), cependant, des outils utiles restent particulièrement utiles pour les personnes âgées, les industries locales ou les références de catalogues.

Outil 35 : Odeur

marketing olfactif peut être un outil pour attirer des perspectives par la proximité. Le

Cela peut être fait par un diffuseur de parfum artificiel (comme une odeur de café pour un bar) ou un diffuseur naturel (comme une boulangerie parfumée avec du pain).

Mais cela peut également être utilisé pour donner au magasin une atmosphère unique aux yeux du client (par exemple, Sephora…).

Voici quelques articles sur le sujet.

Outil 36 : Vendeur d’entreprise et employés

Les employés de l’entreprise incarnent l’entreprise et sont essentiels à la réussite de l’entreprise.

Un bon représentant des ventes convaincra la perspective avec son argument et sa capacité à répondre aux besoins et aux attentes du client.

Mais ce n’est pas seulement les vendeurs, l’ensemble du personnel qui contribue au succès.

Tous les employés apprécient l’entreprise et donnent une image positive de l’entreprise, du standardisateur au livreur.

Ils doivent rester polis mais aussi encourager l’achat.

Pour ce faire, vous en avez besoin portent au moins sur les produits et, si nécessaire, proposer des primes (p. ex., pour un insert chaud qui détecte les besoins du client lors d’un appel de service).

Voici un guide des ventes gratuites.

Outil 37 : Patronage

Il vous permet de créer une image positive de l’entreprise dans les yeux du public, mais aussi d’obtenir une couverture presse gratuite.

Le mécénat peut être artistique (achats et dons d’œuvres d’art)ou de bienfaisance avec des dons à des associations (p. ex., Téléthon).

Mais gardez à l’esprit que le favoritisme est une action à long terme qui est là pour construire un tableau plutôt que générer des ventes à court terme.

Vous pouvez également créer un événement caritatif pour communiquer avec les clients, les journalistes… comme notre opération « Bloggers Have Hearts  ».

Voici quelques articles sur l’utilisation du favoritisme .

Outil 38 : Téléphones et Téléventes,

Les ventes par téléphone peuvent être effectuées par les employés de l’entreprise ou par l’intermédiaire d’une force de vente alternative (CDD, junior Enterprise, Call center…) dans le cas d’actions estampillées.

La sonnerie vous permet de générer des ventes et des rendez-vous très rapidement car un fichier qualifié est disponible (par exemple ouvre-email, objectif principal des meilleurs clients…).

Cette technique est particulièrement appropriée si vous disposez d’un catalogue de perspectives (p. ex. dentistes, fleuristes…), avec quelques appelants potentiels dans l’entreprise. Vous avez donc la chance de vous retrouver en tant que bon appelant sans pare-feu d’une secrétaire, d’un standardisateur.

Remarque : une astuce pour contacter les personnes dans les grandes entreprises est de changer 1 numéro à la fin d’un numéro standard pour trouver un autre personne et demander une redirection… Sinon, vous pouvez ajouter une personne sur Linkedin et ensuite appeler l’entreprise sous prétexte que vous êtes en contact (sur Viadeo !).

Voici les articles sur la recherche par téléphone .

Outil 39 : Achat de listes de fils chauds (= fils chauds),

L’ achat d’informations de contact par fil chaud vous permet de récupérer des clients potentiels déjà qualifiés et d’obtenir ainsi des coordonnées complètes pour une utilisation optimale.

Généralement, l’entreprise qui vend ces Hot Perspectives a fait la première analyse des besoins afin de ne pas perdre de temps à chercher « dans le dur ».

L’ inconvénient est le coût élevé (mini 20 euros en B2B et 5 euros en B2C), le volume souvent faible, le manque de maturité de conception et d’autant plus que ces leads peuvent être revendus aux concurrents aussi.

Pour plus d’informations, voici les articles concernantl’achat de clients potentiels .

Outil 40 : Journaux et magazines locaux et nationaux

Ce sont d’excellents outils pour atteindre une population importante ou ciblée (p. ex. région, département…) ainsi que pour assurer une reproduction de très bonne qualité.

L’ inconvénient est le manque de statistiques et parfois un coût coûteux pour une petite entreprise qui veut faire de la publicité dans un magazine à forte diffusion (coût de production publicitaire et coût de publication).

Il y a des magazines gratuits (20 minutes, métro…) et payés.

Voici quelques articles avec des publicités dans les magazines et les journaux locaux.

Outil 41 : diffusion du son et de la musique.

Il s’agit d’un outil de communication souvent négligé, mais il est particulièrement important pour les magasins physiques ou les marques avec des lieux ouverts au public.

Il peut s’agir d’une diffusion de musique dans magasin pour donner une identité spécifique dans le magasin (par exemple Abercrombie boutiques avec une atmosphère de boîte de nuit) que par streaming de musique à l’extérieur pour attirer les clients…

Il est également possible d’annoncer l’ouverture d’un magasin ou d’une promotion en utilisant des haut-parleurs ou de la musique, que ce soit dans la rue, à l’entrée du magasin…

C’ est ce que font les cirques avec les annonces de rue avec haut-parleurs de voiture, par exemple.

Vous pouvez également utiliser de la musique pour envoyer un message.

Outil 42 : VRP, Facilitateurs de vente, Vente de porte à porte ou à domicile

VRP sont des travailleurs indépendants qui travaillent pour vous et pour d’autres marques. Les

Par exemple, les VRP peuvent aider à mettre des produits dans les magasins.

Les chefs de vente sont souvent externalisés parce que cette activité spécifique est souvent saisonnière (par exemple, pendant les vacances, pendant les vacances, pendant présentation du produit…).

Les vendeurs travaillent principalement dans les détaillants en vrac ou dans les foires commerciales parce qu’il doit y avoir suffisamment de gens à proximité pour avoir un impact sur les ventes.

D’ autre part, la vente de maisons est un modèle d’affaires qui peut aussi être géré par des particuliers que par des professionnels.

Par exemple, Tupperware n’a travaillé que pendant longtemps dans le cadre des ventes de maisons.

C’ est aussi le cas de la marque de sous-vêtements « Charlotte ».

L’ objectif est que les vendeurs recrutés utilisent leurs réseaux pour trouver des clients. La limite est qu’une fois que ce réseau étroit est « épuisé », le détaillant doit aller chercher de nouveaux clients en dehors de sa sphère d’influence naturelle ou embaucher d’autres vendeurs.

Remarque : la vente d’une maison peut parfois être considérée comme une vente pyramidale .

Porte à porte est une technique qui était autrefois utilisée : le principe implique de prendre une zone géographique avec une densité acceptable de perspectives, puis de frapper à des portes pour offrir vos produits… Il va sans dire que nous prenons beaucoup de portes dans le dessin…

Mieux vaut utiliser soit le téléphone de recherche pour organiser des rendez-vous, ou faire une vente à la maison (en vendant dans une réunion entre « amis » qui s’invitent mutuellement).

C’ est-à-dire que cela peut fonctionner si, par exemple, vous ne pouvez pas prendre rendez-vous plus tôt (par exemple, une visite dans les pharmacies, les médecins…).

Outil 43 : Portes ouvertes, matins, petits déjeuners… ( dans une entreprise ou dans un local loué)

La création d’une journée portes ouvertes est un excellent moyen de créer un événement et de donner une « excuse » pour attirer des perspectives.

Par exemple, pour inaugurer de nouveaux locaux, présenter de nouveaux moyens de production dans l’usine, pour montrer comment cela fonctionne entreprise de présenter des perspectives dans ses locaux avec des informations, suivie par la promotion…

Une journée porte ouverte doit toujours être passée à travers un important dispositif de communication afin d’attirer le plus de personnes possible, mais aussi d’assurer leur participation.

Outil 44 : Cours d’introduction dans les écoles ou même en entreprise

Les cours d’introduction sont d’excellents moyens d’apporter des perspectives à un produit ou à un commerce.

Cela permet d’identifier qui est intéressé par le produit et l’attire avec quelque chose d’autre que des ventes propres et difficiles.

Il s’agit de la première étape avant d’acheter un produit ou de souscrire à une offre.

C’ est aussi un moyen supplémentaire de générer des revenus pour l’entreprise, car ces journées d’introduction peuvent être remboursées.

Par exemple, un magasin de vin peut faire des dégustations de vin à bas prix, puis vendre des bouteilles de vin.

Outil 45 : Musée et collections

Le principe est de créer un musée dans ses locaux ou ailleurs, afin de mettre en valeur son histoire, ses produits…

Ils visent à éduquer leurs offres avant la condamnation, mais aussi à créer une réputation et une image pour l’entreprise.

Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de contenu, tant qu’il est important d’améliorer (clarifier…).

C’ est le cas, par exemple, à l’usine Guiness de Dublin, au musée Michelin de Clermont Ferrand…

Outil 46 : Magasin permanent ou « popup shop » (lieu de vente temporaire

Le magasin est aussi un outil de communication, qu’il s’agisse d’une carte de visite, d’un signe…

Ce magasin peut être permanent (propre ou à travers une chaîne de franchisés, si vous voulez croître rapidement) ou temporaire (ouverture d’une fête ou pop-up), dans un local vente spécifique ou dans un espace de vente existant (p. ex., « coin » dans un grand magasin)…

C’ est un élément clé du succès du commerce, il est donc nécessaire de le considérer comme un outil de communication à part entière.

Ce magasin peut être self-made et physique (design unique, contrôle des prix et des services…) ou mis à disposition dans le centre commercial, via un coin ou un stand dans le centre commercial, par le biais de ventes de rue (par exemple, camion…).

Outil 47 : Catalogue et dépliant

Ces outils sont nécessaires lors de la vente de biens et de services pour faire de l’offre de l’entreprise une réalité.

L’ objectif est de présenter l’assortiment de l’entreprise dans son ensemble ou en sélection, afin que les clients soient au courant de tous les produits vendus par l’entreprise.

Ce répertoire peut être fourni pendant visites, être placées en libre accès…

Le répertoire peut être papier, numérique (clé USB) ou sur Internet.

Outil 48 : RFID, QR Code et NFC

Ce sont des outils de communication qui vous permettent de jouer sur l’interactivité ou la géolocalisation avec le client.

Cela peut se faire par le biais de coupons de réduction (sur un site web, dans des magazines, sur des brochures…) ou en interagissant en présence du client avec des puces RFID contenues dans une carte de fidélité ou un téléphone portable (par exemple, iBeacon).

Ainsi, il est possible de transmettre ou d’envoyer des messages en contact physique ou en géolocalisation.

Vous pouvez également utiliser WiFi et Bluetooth, par exemple, offrant un accès gratuit à partir de votre magasin, Société…

Voici des articles avec utilisation pratique des codes QR.

Outil 49 : Balados

Plus faciles à réaliser que la vidéo, les enregistrements audio sont de plus en plus utilisés des moyens de communication grâce aux smartphones.

Cela permet de proposer des fichiers MP3 en téléchargement (par ex. actualités, informations, conseils…) ou mieux créer des podcasts hébergés sur Internet (iTunes, SoundCloud, AudioBoo…) puis partagés sur smartphones, tablettes.

Ils permettent de transmettre des messages, d’éduquer, de prouver ses connaissances…

Habituellement, ce sont plus d’entraîneurs, d’entraîneurs, de consultants qui utilisent ces techniques…

Voici quelques articles sur les podcasts.

Outil 50 : Ease and Mail Bus (avec ou sans partenariat)

L’ objectif est de relier les coûts entre plusieurs entreprises en menant des activités de marketing (p. ex. dépliants dans une boîte…).

Ils vous permettent de proposer vos produits au milieu d’autres produits à thème rapproché.

Par exemple, deux Emerchants peuvent mettre des prospectus de partenaires dans leurs colis, ou envoyer leurs bases clients par e-mail avec des coupons…

Vous pouvez également utiliser votre emballage, emballage, documentation… pour promouvoir vos produits (ou les produits de votre partenaire).

Vous avez plus de 80 emballages d’origine sur cette liste qui peuvent sortir de l’ordinaire et vous faire remarquer !

Outil 51 : Prescripteurs

Les médecins prescrivant le médicament sont des personnes qui recommandent leurs produits, sans payer de salaire financier direct.

Par exemple, Médecins pour les Médicaments, Consultants en Marketing pour Email…

Si vous avez un programme d’animation et des ordonnances, vous pouvez obtenir une très grande source de revenus.

Pour le faire a fonctionné, assurez-vous qu’ils affectent vraiment le processus de vente et ont un intérêt à réécrire la solution.

Vous pouvez les encourager à pousser leurs produits plutôt que d’autres par des formations, des incitations, des cadeaux…

Voici quelques articles sur la gestion des prescripteurs

Outil 52 : Communication événementielle

Il s’agit d’utiliser des produits dans une situation nouvelle, que ce soit en plaçant le produit dans une nouvelle situation, ou en créant un événement autour du produit et de son utilisation.

Cela peut être fait avec l’aide de produits géants, de produits miniatures…

Vous pouvez également organiser une fête de lancement dans un lieu prestigieux ou au contraire au milieu de la ville…

Outil 53 : Meubles publicitaires et distributeurs automatiques (libre-service)

Ces meubles peuvent être disponible à la fois dans le magasin (par ex. dans les coins, les têtes de gondole…) et les médecins (par exemple sur l’exposition pour déposer un point de vente dans les offices de tourisme).

Ils vous permettent de mettre en valeur votre marque plus que d’autres et de recréer souvent un univers unique et diversifié.

Les meubles en magasin peuvent également aider les ventes, par exemple en utilisant des écrans tactiles qui guident l’acheteur vers le meilleur produit.

avenir, le distributeur automatique est également un canal de vente supplémentaire à offrir produit dans les services publics ou dans des heures d’ouverture plus larges. A l’

Par exemple, les distributeurs automatiques de produits frais (pizzas, baguettes…) ou ceux qui remplacent le magasin physique.

Outil 54 : Cartes Postales

Peu utilisés en France, ils sont cependant très répandus aux États-Unis.

Vous pouvez les utiliser vous-même (par exemple, au lieu d’envoyer du courrier à un en-tête, vous envoyez une carte postale avec vos produits)ou comme outil promotionnel que vous laissez pour distribution gratuite afin que les passants les utilisent (par exemple, pour rendre le restaurant, le musée…) public.

Ce sont des outils peu coûteux et intéressants car ils peuvent être utilisés dans de nombreux contextes.

Voici quelques exemples d’utilisation de cartes postales.

Outil 55 : Autocollant

L’ autocollant offre l’avantage que vous apportez une touche « amusante » à la communication.

C’ est particulièrement le cas pour les jeunes ou lors de foires ou d’événements.

Vous verrez certainement les participants les garder partout, par exemple, sur un ordinateur, sur leurs vêtements…

Par exemple, voici celui sur mon ordinateur qui vient des Golden Blogs Awards :

Remarque : dans certains cas, vous pouvez peindre ou utiliser craie à dessiner sur le sol, routes… néanmoins toujours demander la permission de l’hôtel de ville avant de le faire…

Vous pouvez également coller des autocollants adhésifs dans vos locaux, dans votre voiture…

Outil 56 : Promotions

Les promotions sont des outils de marketing conçus pour augmenter les ventes à court et moyen terme.

Ces promotions peuvent être très variées selon l’objectif :

  • incitation à acheter,
  • réduire les freins lors de la première commande,
  • vendre plus de produits,
  • augmentation de la valeur par client

La mise en œuvre peut se faire par le biais de promotions telles que :

  • les coûts couverts ou remboursés,
  • période d’essai gratuite,
  • échantillons,
  • manger autant que vous voulez,
  • prix de connexion
  • coupon avant ou après les achats x
  • emballage ou emballage
  • produit girafe avec X% plus
  • produits …

Vous avez une liste complète des promotions possibles pour ce lien.

Note : le prix n’est pas la seule arme pour la promotion… tout au contraire ! Au contraire, il est nécessaire d’apporter de la valeur.

Sinon, vous pouvez proposer une sélection de produits phares à des prix mémorables (par exemple iPhone®, Ricard®…).

Outil 57 : Faire une animation,

Animation « spectacle » peut être un bon moyen d’attirer l’attention, par exemple, pour ouvrir un magasin pour être visible sur le salon pour attirer les passants à un endroit avec un passage élevé…

Par exemple, un spectacle, une caricature libre, un magicien, un chanteur… permet de donner une dimension magique à l’événement.

Si vous avez un restaurant indien, vous pouvez mettre une personne déguisée dans l’allée avec un déguisement indien…

Vous pouvez également participer à des conférences en tant que conférencier, à exemple à une foire, à une fête…

Outil 58 : Votre personnel non commercial

L’ image de votre entreprise passe par l’image de vos employés.

Que ce soit pendant la vente ou après (lors de la livraison…) ou même dans un contexte non commercial (par exemple, les embouteillages restent polis, informent et aident les gens sans intention d’acheter leurs produits…).

Par conséquent, il est important de prendre soin de l’apparence, par exemple, laver régulièrement des camions, demander à vos fournisseurs de scooter de conduire correctement, imposer à vos représentants commerciaux d’avoir une voiture propre…

Outil 59 : Le magasin pop-up .

C’ est un lieu qui est ouvert pour une durée limitée pour créer un événement sur une marque, un produit…

C’ est, par exemple, ce que nous faisons sur Facebook.com, qui est Magnum … pour lancer un nouveau concept ou améliorer leur réputation.

Outil #60 : Raviver les anciens clients, inactifs, ventes perdues… à travers des fichiers que vous possédez

Trouver de nouveaux clients est une bonne chose, mais il est souvent beaucoup plus facile de travailler mieux votre base de contacts existante.

Pour ce faire, vous devez collecter tous vos fichiers(emails, carte de visite, fichier Excel, Outlook, gmail, smartphone, Linkedin…) en un seul endroit(CRM, fichier Excel)et planifiez une campagne de réactivation.

Cette campagne peut se faire par email, par téléphone… avec une offre irrésistible !

Partie 2 — Outils de recherche de clients sur Internet

Internet est devenu un devoir obligatoire dans notre vie quotidienne et affecte de nombreux les décisions d’achat ou pour la recherche d’informations.

C’ est pourquoi une entreprise qui veut trouver de nouveaux clients doit intégrer Internet dans sa pensée, même si c’est une entreprise traditionnelle.

Veillez à ne pas penser que l’Internet sera fait pour vendre vos produits directement. Souvent, les clients demandent d’abord puis achètent (98% des visiteurs sur le site sans commander !).

Il est souvent important de récupérer vos coordonnées, puis de le rappeler, de lui envoyer un email…

Outil 1 : Page Brochure

C’ est la base de la présence en ligne, la page de la brochure est la carte de visite de l’entreprise.

Le site doit présenter une offre de la société et de son USP (Unique Selling Proposal = ce qu’il vend et comment différent des autres).

Le site doit apaiser l’offre de l’entreprise et vous permettre de contacter l’entreprise via le formulaire (au moins !).

Le site peut également organiser une démonstration, des références, des coordonnées…

En général, le site est statique et peu de changements pour créer plus de contenu régulièrement, il est nécessaire de créer un blog ou une section « nouvelles ».

Pour savoir comment créer ou redessiner un site étape par étape, consultez ces articles.

Outil 2 : Envoyer des e-mails, des bulletins d’information et des répondeurs

Contrairement à ce que nous entendons, l’email n’est pas mort… au contraire, il reste l’un des outils les plus lucratifs pour atteindre ses clients.

Ce sont les outils les plus couramment utilisés par le blogueur Emerchant… vous permettent d’envoyer vos clients et perspectives de messages ciblés.

Il est également possible de louer (de 0,05 à 0,5 €/adresse) des fichiers e-mail de destination à partir de locataires (p. ex. courrier vertical, fichiers SOS…).

Il est également possible d’acheter des fichiers, mais ce n’est pas rentable.

En plus d’envoyer des messages une fois, il est possible de planifier l’envoi automatique des messages en fonction de la séquence programmée.

Pour configurer des canaux d’automatisation marketing en envoyant automatiquement des e-mails ou des newsletters, nous vous recommandons de Get Reponse .

Vous pouvez programmer des e-mails pour une liste d’utilisateurs potentiels.

L’ intérêt réside dans la programmation de différents canaux en fonction du type de clients potentiels, mais aussi de différents messages en fonction de l’avancement de la décision d’achat.

Il y a aussi Sendinblue (essai gratuit sur ce lien) avec une offre e-mail gratuite (300 emails par jour).

Avec votre liste de courriel, vous pouvez — téléchargez les coordonnées de vos visites sur votre site faire une vente en 2 fois (vous informer puis vendre) — envoi d’offres promotionnelles et de newsletter -… C’est l’un des outils les plus efficaces sur le marché pour la mise en place de canaux de messagerie automatiques !

Voici un guide gratuit sur e-mail à télécharger.

Il est également possible d’encourager le partage en proposant sur leur site des boutons « envoyer à un ami » afin de proposer d’envoyer une page, promo… à ses contacts.

De même, vous pouvez optimiser la conversion de votre site web en proposant différentes options pour vous abonner à votre newsletter (barre en haut de la page, curseur sur le côté…).

Outil 3 : Achat de mots clés et phrases via les liens sponsorisés par les moteurs de recherche

Avec plus de 95 % de parts de marché, Google est la passerelle vers Internet pour presque tous les utilisateurs Internet.

Le Leader incontesté est le service publicitaire Google Ads.

L’ intérêt est que les utilisateurs qui recherchent des informations sur les produits se rendent d’abord sur Internet.

Nous devons distinguer 4 grands types d’annonces dans Google Ads :

  • Affichage des annonces dans la recherche Google (ce sont des liens en haut et à droite de « Annonces », mais aussi des annonces sur les cartes)

  • Afficher des annonces contextuelles sur les sites d’affiliation Google (blogs, forums, sites d’actualités… en utilisant le service d’affichage publicitaire Adsense).
  • Afficher des vidéos publicitaires sur Youtube (ces vidéos avant les vidéos)
  • Remarketing, avec l’affichage sur les sites Web de tous les partenaires Google des annonces relatives au produit ou au site précédemment visité.

Il y a d’autres organes tels que Microsoft Ads (Bing), mais ils sont l’un des outils qui ne représentent que 5% de la part de marché, donc ils sont plutôt des accessoires.

Outil 4 : Publicités Facebook et Facebook

C’ est le premier réseau social au monde à réseauter, la publicité en libre-service et servir de relais de communication.

Ce réseau, qui concerne surtout les individus, mais est aussi un très bon outil pour tendre la main aux professionnels (la personne n’est rien de plus qu’un professionnel qui est rentré à la maison…).

Facebook offre plusieurs outils marketing

  • Publication gratuite de l’information par le biais de profils personnels et de pages . L’objectif est de diffuser l’information par le biais de contacts, mais aussi de rester en contact avec les clients et clients potentiels.
  • Gestion de groupes privés ou publics, aux fins de les congrégations communautaires.
  • Créer des applications, des compétitions… pour attirer des
  • Utilisez des annonces pour cibler des clients et clients potentiels, mais aussi pour retarder les contactsprospects (par exemple, désabonnement, inactif…) et trouver des audiences similaires.
  • Téléchargement de vidéos en direct

Facebook offre un tel pouvoir de communication que certaines petites entreprises n’utilisent Facebook que pour promouvoir leurs produits (p. ex. groupe de musique, artiste…).

Pour plus d’informations, consultez ces articles sur Facebook

Outil 5 : SEO

Optimisation de votre site, création de contenu… il est possible d’apparaître dans les premiers résultats non commerciaux de Google (90% de part de marché en France).

Les éléments clés de la tâche sont le nom domaines, création de contenu spécifique à des mots clés, échanges de liens, optimisation des balises, mots-clés présents sur la page, tags HTML…

Voici un guide gratuit avec les bases du référencement (102 conseils).

Outil 6 : Coupons de réduction, coupons et sites commerciaux

Ils sont utilisés pour mettre en valeur des promotions spéciales, des bons de réduction… et attirer les chasseurs d’aubaine.

Si vous n’êtes pas une marque bien connue, vous devez profiter des offres de visibilité payante pour sortir de la jungle des promotions exceptionnelles.

Attention : parfois les prospects tapent « bon de réduction » et leur marque avant de passer une commande, seulement pour avoir un rabais alors que leur choix est déjà fait… Alors faites attention à choisir les promotions correctement.

Il y a aussi des « bonnes affaires » et des achats collectifs, ou des offres quotidiennes pour les travailleurs.

Par exemple Groupon.com propose des offres exclusives à durée limitée.

L’ intérêt est d’avoir une très grande visibilité et de pouvoir se décharger rapidement. Il est nécessaire de prêter attention au retour sur investissement (promotion et site déduit de marge), la capacité de servir les clients et enfin générer une seconde commande à partir de ces prospects acquis.

Outil 7 : Société affiliée et magasin d’étiquettes blanches

Un associé est un intermédiaire qui recommande des produits à des tiers en échange de commissions (du trading aux prospects générés…).

Les affiliés sont utilisés pour augmenter la visibilité (les affiliés mettent en valeur vos produits), et vous ne payez que vos affiliés en conséquence.

En plus du programme partenaire (clic, formulaire, rotation…), vous pouvez proposer des magasins en marque blanche.

C’ est-à-dire que vous fournissez l’ensemble de l’infrastructure informatique, et le site Web n’a besoin que de copier/coller du code HTML sur son site Web pour avoir un magasin de logo.

C’ est ce qu’Amazon.fr propose, par exemple, des magasins clés en main personnalisables selon la couleur, le logo… société.

Outil 8 : Comparateurs de prix

Les comparateurs de prix (Kelkoo…) ont un intérêt particulier à générer un trafic ciblé avec les acheteurs à la recherche de bonnes affaires, donnant une visibilité sur les leads chauds.

Vous ne payez qu’en un clic, ce qui vous permet de payer pour les performances.

Néanmoins, pour être présent, il faut souvent avoir un nouveau produit ou au meilleur prix… ou payer plus pour avoir plus de visibilité.

sites Web Cash-back Les (rembourser les achats partiels pour les acheteurs) sont un bon ajout aux comparateurs de prix.

Outil 9 : Marketplaces et sites de téléchargement

Il existe plusieurs types de courtage, c’est-à-dire des sites qui relient les vendeurs et les acheteurs (c’est pourquoi ils sont des intermédiaires qui participent aux frais de vente ou de publication).

Le premier type est destiné aux marchés commerciaux ou thématiques pour aider les acheteurs et les vendeurs à se rencontrer.

Cela se produit par exemple dans le cas d’AirBnB dans les locations de vacances, c’est Marches-Publics.gouv.fr dans les appels d’offres publics…

Le second type est les plateformes qui vous permettent d’offrir vos produits selon un sujet comme Ventesprivees.com, ShowroomPrive.com…

Elles permettent une combinaison de l’offre et de la demande pour les secteurs d’activité (construction, travaux publics…).

Le dernier type est constitué de places de marché dans des sites de commerce électronique ou des sites thématiques.

Par exemple, Amazon.fr, FNAC, RueduCommerce… autorisent d’autres détaillants (qui sont encore concurrents !) , pour proposer vos produits sur votre site (contre commission) et même proposer de vendre des produits d’occasion.

Outil 10 : Vidéo

La vidéo est devenue une nécessité avec des coûts de production, d’hébergement et de production réduits.

La diffusion peut se faire par le biais de canaux spécialisés sur des sites d’hébergement tels que :

  • Youtube,
  • Vimeo

Ou posséder en hébergeant sur un hôte de fichiers (comme Amazon S3).

Comme sur Internet, pour être visible sur Youtube, Dailymotion… il y a des trucs.

Par exemple, poster des vidéos maximum, pour travailler ses mots-clés, avoir des vues…

Les vidéos à long terme peuvent être diffusées via une chaîne Youtube, qui est utilisée pour créer une image et informer vos produits et services, ou comme conteneur pour des programmes (par exemple Mozinor sur Dailymotion, Norman video…).

Certaines entreprises utilisent également YouTube uniquement à la vente (p. ex., coach de recherche d’emploi, Youtubers…).

Il y a aussi une vidéo buzz (ou vidéo virale), qui est un outil qui fait souvent rêver les créateurs d’entreprise, mais il est très rare d’y parvenir parce que vous avez besoin d’une vidéo drôle, mais aussi de vous donner les moyens d’apprendre à la connaître.

La vidéo peut également être utilisée pour créer une animation vidéo de type dessin animé pour la rendre plus divertissante (voir cet article ).

Nous pouvons également proposer des vidéos avec des informations, des explications (formations, tutoriels…)… que l’on peut voir sur le web, sur votre site, sur les plateformes vidéo, sur votre téléviseur… ou même sur les tablettes vendeurs, si elles sont sur les salons, chez les clients.

Voici une série d’ articles sur les vidéos marketing

Outil 11 : Blog Pro ou Perso

Le blog vous permet de diffuser rapidement et facilement des contenus sur Internet (actualités, buzz…).

Un grand avantage du blog est de faire appel aux moteurs de recherche très bien.

Il existe différents types de contenu à publier :

  • SEO pour vous définir sur certains mots-clés
  • « Référence » pour attirer les lecteurs et Google
  • « Type facile » pour produire des nouvelles

C’ est un outil qui vous permet de générer une prise de conscience et d’image à long terme, ainsi que de centraliser toutes vos activités sur les réseaux sociaux (le blog est au cœur de votre stratégie).

Cependant, pour le travail nécessite du travail (2 à 4 heures/semaine) et un délai assez long (3 à 6 mois).

Téléchargez gratuitement notre guide « 21 jours sur un blog comme Pro » et sur ce lien comment lancer Blog Pro.

Remarque : vous pouvez également poster des entrées de blog sur des plateformes spécialisées telles que Medium.com, qui fait référence aux plateformes de blogs pour les startups qui possèdent un projet de mouvement naturel.

Outil 12 : Signature électronique

C’ est l’un des outils les plus simples mais souvent les plus négligés.

Cependant, cela permet de diffuser des informations pour le coût de 0€ à ses contacts.

Par conséquent, il doit être mis à jour régulièrement.

Voici quelques articles sur la façon de signer des courriels.

Outil 13 : Communautés privées et espaces privés

Ces communautés peuvent être privées (accès aux mots de passe)ou ouvertes à la consultation (l’ utilisation nécessite la création de compte).

Ils permettent la fédération des utilisateurs Internet autour d’un sujet donné.

L’ objectif est de trouver des fans sur un sujet en un seul endroit.

Cette communauté peut déjà exister, auquel cas vous y participez, ou vous créez vous-même une communauté, auquel cas c’est vous qui « gérez » la communauté.

En créant votre propre communauté, vous créez des relations à long terme et bénéficiez du soutien de ses membres.

Ceci, par exemple, est le site OnVasOrtir.com, qui permet aux célibataires de trouver des idées d’expéditions, ce qui permet aux restaurants, aux formateurs… d’utiliser le carrefour du public pour proposer des actions (nb : il faut payer pour apparaître en tant qu’entreprise).

Ces communautés peuvent également être des espaces de marque sur des sites.

Par exemple, dans RueduCommerce, Fnac… Espaces Samsung, Sony…

Cela permet à la marque d’avoir plus de visibilité sur le forum, le blog, le site eCommerce…

Pour plus d’informations, consultez ce lien pour créer et animer des communautés virtuelles.

Outil 14 : Forums et Wiki

Wikipédia est une référence dans le domaine de l’information, cependant, vous ne prévoyez pas d’avoir un article sur le site sauf si vous êtes une célébrité !

Il y a Wiki privé (où tout le monde peut créer, éditer/supprimer) du contenu, mais ils deviennent de plus en plus rares.

Les forums sont également en désintégration, remplacés par les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…), où les internautes peuvent poser des questions à leurs communautés.

Cependant, les forums sont encore très loin d’être morts car ce sont des endroits où les utilisateurs posent des questions très précises et précises, souvent avec des experts et des passionnés qui passent des heures à y répondre.

Il s’agit d’une relation gagnant/gagnant car la société ne doit pas l’utiliser pour se faire la publicité scandaleuse, mais aider les utilisateurs d’Internet.

Remarque : sur les forums, les commentaires ne doivent pas être utilisés pour créer du spam, mais ils doivent d’abord et avant tout ajouter de la valeur. Donc, vous devez montrer une patte blanche et aider beaucoup pour ensuite espérer un profit.

L’ entreprise peut également décider de créer un forum sur un sujet donné, mais il sera nécessaire d’attirer les participants, le spam modéré…

Remarque : de plus en plus de forums se déplacent dans des groupes privés sur Facebook.

Voici quelques messages sur les forums.

Outil 15 : Inscription

Co-inscription signifie vous proposer de vous abonner à un site partenaire en même temps que le vôtre.

C’ est un excellent moyen de capturer les informations de contact des clients potentiels via un site complémentaire et non concurrentiel qui offre recevoir des informations de votre entreprise.

Bien sûr, vous faites la même chose avec vos propres perspectives.

Pour ce faire, vous devez former un partenariat avec une sélection de sites de taille similaire au vôtre.

Outil 16 : Jeux publicitaires et jeux sérieux

Les advergames sont des jeux sponsorisés par la marque, afin de gagner en notoriété.

Serious Games sont un moyen de s’entraîner tout en s’amusant.

Ils permettent de diffuser des messages publicitaires dans le cadre d’un jeu vidéo, sans trop de « publicité ».

Ainsi, la vitalité du jeu permet une diffusion gratuite par les internautes.

De plus en plus de jeux sont sur des appareils mobiles, des consoles ou sur le Web (via Facebook ou sur un site dédié).

Outil 17 : Publicité en ligne

Il s’agit de bannières publicitaires classiques sur les sites Web (par exemple gratte-ciel, pop sous…)

Ils permettent d’acheminer les promotions vers des sites ayant un large public.

Vous pouvez payer à l’écran, cliquer ou rediriger.

Google Adwords via Adsense offre un affichage, mais il y a aussi des tableaux spécialisés.

Vous pouvez également contacter directement le site Web et proposer d’acheter une bannière publicitaire.

Cependant, gardez à l’esprit que le taux de clics est très faible (les utilisateurs réguliers du site ne voient plus les annonces, l’emplacement dans la barre latérale n’est pas visible…).

Remarque : Vous pouvez également échanger des bannières publicitaires ou de la visibilité. L’ utilisation de SEMRush ou Alexa ou Similar Web vous permet d’obtenir des statistiques de visite entre ces deux sites si vous allez en direct avec un site Web.

Outil 18 : Marketing intégré

Ce sont des popups, messagerie instantanée, chat intégré, notifications… qui sont le plus souvent intégrés dans des logiciels, solutions cloud, applications mobiles…

Le marketing intégré vous permet de communiquer directement avec les clients sans aucun filtre (par exemple, pas d’email à envoyer, aucune information de contact qui change…).

C’ est un outil idéal à déployer pour le support technique ou les activités marketing.

Outil 19 : Livre électronique gratuit et livres blancs

Ce sont d’excellents outils de génération de formulaires pour obtenir des informations de contact pour les clients potentiels.

Bien sûr, pour attirer les internets, vous avez besoin d’un contenu à forte valeur ajoutée et ciblé.

Outil 20 : Sites de curation (scoop.it, paper.li…)

Sites curation vous permet d’obtenir une sélection personnalisée de contenus (articles, vidéos, PDF…).

En effet, il est difficile de toujours produire du contenu pour nourrir votre communauté, c’est pourquoi les sites de curation vous permettent d’obtenir du contenu filtré et original.

Ces sites permettent également de partager des liens vers des sites intéressants entre la communauté des utilisateurs.

C’ est une caisse. Résonance pour un film bourdonneur ou du contenu à valeur ajoutée.

Si vous n’avez pas de compte connu, vous pouvez rechercher des influenceurs qui ont déjà une grande communauté.

Ces pages sont souvent utilisées avec Twitter et Facebook parce que les sites de curation vous permettent de centraliser la montre du secteur et de la rediffuser sur d’autres réseaux sociaux.

En outre, il y a des sites de signet (où l’on centralise vos favoris), tels que Pearltrees…

Voici les articles sur la curation.

Outil 21 : Marketing Local (Google Maps & My Business…) et Marketing Local (Yelp…)

Ces outils vous permettent de rendre votre entreprise publique au niveau de la recherche locale.

Maps(Google My Business Google ) vous pouvez localiser votre entreprise sur une carte (sur Internet ou en situation de mobilité).

Il y a aussi tous les sites de nouvelles locales :

  • Pages revue (Yelp, Linternaute…)
  • Bonnes offres (ex. : La Fourchette…)

Outil 22 : Site Web du commerce électronique

Le site Web de commerce électronique peut s’ajouter à un site institutionnel (par exemple, si la vente de produits sur Internet est accessoire à l’activité de l’entreprise)ou complètement indépendant (par exemple, l’entreprise ne gère le commerce électronique que).

Le site eCommerce vous permet de vente d’utilisateurs d’Internet en direct, cela est courant dans B2C, mais il concerne de plus en plus B2B automatiser les achats des entreprises (ou vendre aux distributeurs).

Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement le « Kit de survie d’émergence pour débutant  ».

Outil 23 : Quiz et tests en ligne

Ces deux outils vous permettent de générer des perspectives qui s’intéressent à un sujet particulier.

Par exemple, vous pouvez proposer un autodiagnostic pour savoir où se trouvent les points de vue sur un sujet donné, et pour obtenir des résultats, les points de vue doivent fournir leurs coordonnées.

Le quiz est généralement plus divertissant, et son but est de le transmettre à ceux qui ont eu des résultats.

Ce quiz peut être proposé sur Internet, sur Facebook ou via une application mobile.

Outil 24 : Egoodies et Freebies

Ces gadgets gratuits peuvent être des fonds d’écran, des conceptions de blog, des plugins…

Ce sont généralement des accessoires aux principaux besoins des clients, complétant ce besoin.

Il pourrait aussi s’agir de mini-logiciels comme les calculatrices de ROI, les applications d’automatisation d’action…

Ils vous permettent d’attirer le point de vue, puis de récupérer vos coordonnées pour leur vendre leurs produits à plus forte valeur ajoutée.

Outil 25 : Rédaction d’articles et de forums sur des sites avec du contenu

Il y a des sites d’information qui acceptent de publier des articles dans leurs colonnes (p. ex. avis d’experts, forums…) ou sur des blogs (p. ex., publication d’invités)

Ils fournissent le statut d’expert et la sensibilisation du public cible.

Par conséquent, vous devez vous renseigner sur la politique de publication du site Web et proposer le contenu dans en ce qui concerne ces conditions préalables.

Outil 26 : Sponsoring Newsletter et achat de billets sponsorisés auprès de blogueurs

Bulletin sponsoring en règle générale pour proposer à un blogueur, un site d’actualités, un forum… d’inclure un encart publicitaire dans votre newsletter (même pour envoyer un email dédié à votre marque).

La publicité dans la newsletter est très efficace car vous touchez le but de votre sujet à un prix généralement bas, et vous avez la possibilité de recevoir plusieurs courriels (à condition de proposer quelque chose gratuitement, comme un livre blanc, assister à un webinaire…).

Une autre option est d’acheter un article sponsorisé auprès d’un blogueur, un site de nouvelles…

Cela vous permet de prendre conscience très rapidement d’un grand nombre d’internautes.

Cependant, cette visibilité ne génère pas nécessairement beaucoup de ventes, comme les billets de blog ne sont visibles que par une petite fraction des lecteurs du site Web.

Outil 27 : Twitter

Twitter plus de médias pour distribuer et se connecter que le réseau social.

Avec Twitter, c’est comme envoyer un SMS à tout le monde sans avoir de destinataire.

Si vous avez déjà des fans, ou si votre communication est pertinente, vous pouvez espérer que les gens vous suivront sur Twitter et relayeront vos informations.

Il s’agit d’un nouveau canal de communication qui est encore peu utilisé par le grand public, permettant la diffusion de l’information en temps réel.

D’ autre part, Twitter est utilisé par des journalistes, des blogueurs, des influenceurs… c’est donc un très bon outil pour entrer en contact.

Twitter a également sa propre société de publicité, Twitter Ads.

Outil 28 : LinkedIn et professionnels des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux professionnels permettent d’atteindre l’objectif des professionnels, que ce soit par contact direct, messages en groupes, communiquer des informations sur leurs messages…

Ces réseaux sociaux se trouvent dans plusieurs types de carnets d’adresses mis à jour par chaque utilisateur (il est donc important d’ajouter tous vos contacts sur LinkedIn).

Dans les recherches, ces réseaux sociaux sont utilisés pour identifier les bons contacts au sein des entreprises (p. ex., identifier les responsables marketing), soit pour contacter directement ou continuer un appel téléphonique.

Remarque : ces sites proposent également des publicités, mais cela n’est pas efficace car les membres visitent rarement les pages de ces réseaux sociaux.

Voici une méthode pour savoir comment mettre en perspective sur LinkedIn.

Remarque : Xing est plus approprié pour les profils d’Europe de l’Est (Allemagne).

Voici une mini séance d’entraînement sur LinkedIn avec 29 Conseils pour une recherche sur LinkedIn

Outil 29 : Mini-pages, pages éditoriales thématiques et débarquements dédiés

Une mini-page est généralement créée pour une occasion spécifique (p. ex. anniversaire, sortie de produit, nouvelle loi…) ou pour un événement (par exemple, soirée, concours…).

Le service éditorial est destiné à être une référence dans le domaine d’activité par la création régulière de contenus de référence (par exemple, un site légal comme avocats.fr).

Généralement, la page éditoriale est gérée par plusieurs éditeurs pour un contenu de qualité.

Les pages cibles sont spécifiques aux produits, campagne Adwords… Ils contiennent des contenus thématiques dédiés à la transformation du potentiel clients dans les clients/contacts.

Ces pages de destination vous permettent d’offrir des sites spécialement optimisés pour convaincre le client d’acheter leurs produits.

Voici les articles sur la création d’ optimisation des pages de destination.

Outil 30 : Emplois, Enchères et Annonces

Ces lieux peuvent servir de relais de visibilité pour votre entreprise, mais l’impact est beaucoup moins parce que ces sites ne sont pas directement destinés à la vente.

Les offres d’emploi du site Web sont utilisées pour le recrutement, mais aussi jusqu’à la veille, interroger les employés de leurs concurrents.

Il peut également être utilisé pour annoncer une entreprise lorsque vous placez une annonce sur des offres d’emploi (p. ex., APEC, Field Emploi…).

Sites de vente aux enchères (par exemple, Ebay.fr…) peut vous apporter du trafic ou des ventes si vous vendez des produits à bas prix ou si pas coulé.

Ils sont, cependant, pour la plupart des chasseurs de bonnes affaires, promos…

Les sites publicitaires (par exemple PriceMinister, Leboncoin.fr…) vous permettent également de distribuer vos produits ou de vendre des produits de faible valeur.

Outil 31 : Partager des documents PowerPoint, des images, des infographies, des dessins, des fichiers PDF/Excel /Word…

Des sites comme SlideShare.net vous permettent d’héberger des présentations PowerPoint, des documents PDF, des listes de contrôle dans Word ou Excel…

L’ objectif est de distribuer ce contenu en ligne et de le mettre à la disposition des clients potentiels et potentiels à voir (via SEO), mais également reconnu comme un expert à travers le public natif de ces plateformes.

Il existe également des sites dédiés à l’hébergement de documents Word et PDF : issuu, Skrybd…

De même pour les photos sont maintenant des plateformes dédiées telles que Pinterest, Flickr…

De cette façon, il est possible de créer des infographies sur des sujets (par exemple, introduire sous la forme d’une étude visuelle, d’une liste de contrôle…) et de les distribuer entre les influenceurs.

Enfin, vous avez des photos, illustrations, bandes dessinées… pour envoyer des messages !

Outil 32 : Catalogues

Il existe des annuaires généraux (p. ex. Pagesjaunes.fr…) ou des entreprises (par exemple, Kompass.fr…).

Vous avez aussi des catalogues thématiques : guide de voyage, gîtes de France… Ces guides sont essentiels dans certaines professions.

administrations et les collectivités locales (mairies…) proposent également des catalogues d’entreprises là où il vaut la peine d’être présent. Les

Il y a aussi la planification du site (p. ex., Les-Horaires.fr) qui vous permettent d’avoir visibilité sur Internet.

Outil 33 : Flux RSS

flux RSS vous permettent de diffuser automatiquement des nouvelles à partir de sites web, blog, e-commerce… Les

Ils sont intéressants de diffuser l’information à une population fidèle (promotions, actualités…).

Nous pouvons lire les flux RSS en utilisant des outils comme Netvibes.com

Il est possible de programmer des newsletters automatiques à partir des flux RSS avec Aweber ou Mailchimp.

Néanmoins, la newsletter classique devrait être privilégiée (plutôt que d’offrir un abonnement à des flux RSS) car elle permet de télécharger les coordonnées des visiteurs.

Outil 34 : Co-création et crowdsourcing

Ils permettent à la marque d’utiliser des internets comme générateur de contenu.

Par exemple, les clients et prospects peuvent être invités à participer à la création d’un produit (donner un avis sur le nom, l’emballage…) afin qu’ils puissent prendre possession du projet.

Il est également possible de demander aux utilisateurs de contribuer à la communication (par exemple, trouver un mot de passe…), de choisir la visualisation…

Outil 35 : Mondes et salons virtuels et réalité augmentée

Les événements virtuels (salons virtuels, top plusieurs webinaires en quelques jours…) vous permettent de créer un événement 100% en ligne pour trouver des clients et développer son impact.

De même, la réalité augmentée vous permet de créer plus d’interactions avec les clients et les perspectives (par exemple, des raccords personnalisés), mais aussi de rendre les produits plus spécifiques (p. ex. applications mobiles avec des informations imprimées…).

Outil 36 : Widgets et API

Ces outils des applications et des produits complémentaires permettent aux clients et aux clients potentiels d’avoir toujours des informations à portée de main pour commander.

Par exemple, vous pouvez proposer à des tiers d’utiliser l’API pour exécuter leur produit avec votre produit (comme une solution de messagerie CRM).

Outil 37 : Chat

Ces outils vous permettent de travailler avec les utilisateurs, en réduisant les freins à acheter et en accélérant le cycle de vente.

Chat, avatars, chatbots automatiques… offrent une nouvelle interactivité avec l’utilisateur.

Voici des informations sur la façon d’utiliser le chat.

Outil 38 : Acheter des mots-clés via » Liens publicitaires » et les annonces associées

La règle est de conclure un contrat avec le site Web afin qu’il soit affiché sur le lien vers votre site sur son site Web.

L’ objectif est de demander à l’entreprise de contacter les sites dans leur thème pour obtenir des liens qui vous permettront d’augmenter votre référencement et avoir un peu de trafic…

Attention : c’est efficace quand c’est bien fait, mais c’est TRÈS dangereux si Google le réalise…

L’ alternative est de suggérer des articles connexes : oui sur la page éditoriale, au bas des articles, vous avez des suggestions pour des articles connexes et des annonces provenant d’autres sites.

Outil 39 : FCommerce et mCommerce

Ce sont deux techniques qui composent les ventes via Facebook ou des applications mobiles.

Ainsi, la page Facebook du commerçant, est une extension de la page principale du commerce électronique car elle permet la vente aux internautes à partir des réseaux sociaux.

Cependant, le potentiel est inférieur au côté classique eCommerce parce que les internautes ne sont généralement pas sur le chemin d’acheter sur Facebook.

Outil n° 40 : Séminaires sur le Web

L’ organisation de webinaires (c’est-à-dire des conférences sur Internet) vous permet de créer un événement qui attirera des clients potentiels ou convainc les clients.

Le principe est d’offrir un contenu informatif et pertinent dans les 3/4 du Séminaire Internet et de compléter le dernier quart d’heure en faisant la promotion de son produit/service et en répondant aux questions.

Pour que cela fonctionne, vous devez avoir une liste de contacts, vous rendre au réseau ou inviter des « influenceurs » à un webinaire.

Sur le plan technique, vous pouvez utiliser des solutions de paiement à la vue (en utilisant un téléphone physique…) ou des outils gratuits comme Google Hangout.

Pour plus d’informations, visitez notre série d’articles sur l’organisation et l’organisation webinaires .

Outil 41 : Retargeting publicitaire (E-mail…) et suivi IP

98 % des personnes qui visitent un site Web ne reviennent jamais à ce site ou ne commandent jamais un produit.

Dans ce contexte, il est intéressant de pouvoir les identifier afin de leur offrir une offre.

La première solution est le reciblage, c’est-à-dire la révision de la publicité sur vos produits après les avoir consultés sur votre site Web.

Ce suivi se fait à l’aide de cookies installés sur l’ordinateur de l’utilisateur lorsque vous visitez le site. Ainsi, le service publicitaire est en mesure de réafficher des annonces sur d’autres sites que vous visitez.

Cette fonctionnalité est disponible sur Google Adwords, Criteo…

Dans B2B, vous pouvez également avancer en identifiant les visiteurs du site Web en enregistrant leur adresse IP.

Avec cette adresse IP, une base de données combinant adresses IP et noms de domaine et profils LinkedIn se chevauche pour jouer un rôle de premier plan dans l’entreprise et la personne qui a visité le site Web.

Voici quelques articles sur le reciblage.

Utilitaire n° 42 : Crowdfunding

Le but principal de cet outil est d’impliquer le public dans l’acquisition de ressources financières, d’idées de produits ou d’informations.

Cependant, il peut devenir un outil de communication sur un projet (par exemple, la libération d’un produit, l’organisation d’un événement…), en utilisant le pouvoir de communication de ces sites.

Le principe est de créer un « projet » autour du produit et de tirer parti de l’écho du site et de sa propre communauté (les individus étant des « parties prenantes » du projet).

Pour en savoir plus sur le crowdfunding, consultez cette série d’articles.

N° 43 tool : Nouvelle messagerie instantanée sur votre smartphone

SMS et téléphone ne sont plus les seuls outils de marketing dans le smartphone… Il y a maintenant Snap Chat et WhatsApp , qui sont les nouveaux canaux de communication.

Ce sont de nouveaux canaux de communication alternative, en particulier Snap chat, qui vous permet de « vivre » votre activité à travers de très courtes vidéos (journée typique, événement…).

Ces outils sont très importants dans certains marchés (par exemple, en Asie avec Wechat) ou dans certaines fins (geeks, adolescents…)

Outil #44 : Chatbots, Callbots et Voicebots

chatbots sont des programmes qui vous permettent de communiquer automatiquement avec les internautes, ou sur un site Web, sur un Facebook Messenger, sur un smartphone… Les

Les chatbots sont programmés pour répondre aux demandes des clients dans d’une manière curative (p. ex. répondre à des problèmes de service, bavarder avec les clients 24 heures sur 24, initier une conversation…) ou proactive (p. ex. encadrement de nouveaux clients, continuer à parler après une demande de documentation…).

Les outils de chatbot les plus courants sont Eloquant.com, Smartly, Recast… pour Pro ou Chatfuel et Manychat solutions pour les besoins simples.

robots vocaux sont désormais disponibles sur les haut-parleurs connectés et les smartphones (Alexa, Google Home…) et permettent une communication directe avec les clients. Vous pouvez faire vos Voicebots avec Eloquant.com Les …

Callbots sont des logiciels qui vous permettent de répondre aux clients par téléphone.

Outil #45 : Notifications du navigateur

Les notifications via le navigateur vous permettent d’afficher les messages directement via le navigateur de l’utilisateur pour notifications sur un nouveau produit, un nouvel article, une promotion.

Cet appareil est particulièrement intéressant car il reste encore peu utilisé sur de nombreux sites, ce qui lui permet d’avoir une fréquence de clics comprise entre 8 et 15%.

Il est possible d’afficher des images et du texte dans les limites acceptées.

Les principaux outils sont PushCrew, PushEngage

Outil #46 : Messages vocaux sur les machines à sous sur les smartphones

Les messages vocaux permettent de transmettre des enregistrements vocaux directement aux machines téléphoniques des smartphones et autres téléphones mobiles sans le son d’un téléphone.

L’ intérêt est de pouvoir passer un appel téléphonique pour reprendre, par exemple, les participants au webinaire, les visiteurs du salon… sans avoir à les appeler 1 en 1.

Voici l’article complet sur Messages vocaux.

Outil #47 : Pages avec questions et réponses

Quora.com est l’un des leaders dans ce domaine : les internautes peuvent poser des questions et répondre aux questions des autres.

Cela permet d’atteindre le public cible, mais aussi d’améliorer son référencement en publiant des liens vers ses propres articles sur le site.

Outil #48 : Instagram

Ce réseau social, qui appartient également à Facebook, est un réseau social favori pour les jeunes (avec Snapchat).

C’ est un réseau indispensable si vous avez une jeune clientèle.

Le noyau du réseau est basé sur la vidéo et les images, il est donc nécessaire de créer des visualisations de contenu.

Instagram dispose également d’un réseau d’annonces, d’histoires, de vidéos en direct comme Facebook-like…

Les hashtags (mots-clés), sont également essentiels pour être vus sur ce réseau social.

Outil 49 — Envoi sur

froid

S’ il est interdit de faire des courriels non sollicités à des particuliers, cette pratique est possible en B2B notamment grâce aux réseaux sociaux tels que Linkedin ou après avoir rencontré un professionnel.

Par exemple, vous pouvez envoyer « inmail » (un message envoyé par LinkedIn) à des contacts professionnels sélectionnés (par exemple, tous les contacts avec les directeurs marketing de niveau 1).

L’ envoi de courriels à des adresses e-mail professionnelles est également possible si, par exemple, vous avez rencontré quelqu’un mais n’avez pas eu le temps de noter ses coordonnées (par exemple, vous avez assisté à une conférence, vous avez juste eu le temps de serrer la main avec une personne…).

Le plus souvent, le mailing à froid fonctionne sous la forme d’une séquence de messages envoyés à partir de votre adresse e-mail personnelle, avec :

  • Premier message expliquant pourquoi vous contactez cette personne (contexte) et offrez
  • valeurs Deuxième message pour proposer une réunion ou une démonstration (offre irrésistible)
  • Troisième message pour redémarrer le deuxième message
  • Dernier message « quitte ou double » pour que votre appelant réagisse

Ligne de fond… Comment puis-je trouver des clients ?

De cette liste, vous avez à votre disposition un arsenal complet pour trouver vos premiers clients

L’ objectif n’est pas d’utiliser tous ces leviers en même temps, mais choisissez ceux qui conviennent le mieux à vos produits, clients et budget.

Il est important de choisir 1 ou 2 outils et autant que possible d’entre eux, et de ne pas buller d’un outil à l’autre en fonction des effets de mode, des conseils…

Ensuite, il reste à les garder et à les garder à travers les canaux de fidélité, d’écoute et de réponse… (voir nos articles sur la fidélité ).

4.9 / 5 ( 52 votes )

Show Buttons
Hide Buttons