Cotisation employeur, comment savoir ?

Les employeurs en France sont dans l’obligation de contribuer à la protection sociale de ses employés. Cette participation est ce qu’on appelle la cotisation employeur. Découvrez-en plus à ce sujet ainsi que sur la méthode de calcul de votre contribution si vous êtes un employeur.

Calcul de la cotisation de l’employeur

 

A découvrir également : Quelles sont les compétences d'un responsable commercial ?

En tant qu’employeur en France, lorsque vous payez votre employé, il y a un coût supplémentaire que vous devez payer. C’est ce que l’on appelle les “cotisations employeur”.

Comment les calculer ?

En réalité, les cotisations employeur sont constituées de plusieurs dépenses : logement, garantie de salaire, solidarité, accidents du travail, assurance retraite, chômage, allocations familiales et assurance maladie. En fonction de la hauteur du salaire, les cotisations patronales s’élèveront entre 15 % et 42 % du salaire brut.

A voir aussi : Comment organiser une petite entreprise ?

Toutes ces prestations figurent sur la fiche de paie et les taux réels varient en fonction du secteur, de la taille de l’entreprise, de la rémunération et du poste occupé.  Pour compliquer encore les choses, certaines de ces prestations sont imposables pour l’employé et d’autres bénéficient d’exemptions ou de réductions dans certaines circonstances.

La répartition exacte :

En général, 42 % est le chiffre que vous devez garder à l’esprit. Toutefois, si vous payez votre employé moins de 1,6 fois le salaire minimum, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt et la contribution de l’employeur pourrait être de 14 % seulement.

Les taux varient légèrement en fonction de l’industrie, de la taille de l’entreprise, du type et du statut de l’emploi, ainsi que du niveau de rémunération.

Les employeurs bénéficient également de nombreuses exemptions et réductions découlant des mesures gouvernementales visant à stimuler l’emploi et à régénérer les zones défavorisées.

Par conséquent, il n’y a probablement aucun employeur qui paie le montant total pour tous ses employés, et les chiffres ne doivent être utilisés qu’à titre indicatif.

Mais si vous voulez plus de détails, voici comment le calcul se fait exactement :

Nature de la contribution Taux Base d’imposition
Contribution solidarité autonomie 0.3% Salaire total
Assurance maladie 13% Salaire total
Assurance vieillesse plafonnée 8.55% Entre 0 et 3311 € par mois
Assurance vieillesse pour les chômeurs 1.85% Salaire total
Allocations familiales 5.25% or 3.45% (en fonction du revenu) Salaire total
Cotisation chômage 4% Entre 0 et 13 244 € par mois
Fonds de garantie salariale 0.25% Entre 0 et 13 244 € par mois
Pension complémentaire non exécutive (tranche A) 4.65% Entre 0 et 3 311 € par mois
Pension complémentaire non exécutive (tranche B) 12.15% Entre 3 311 et 9 933 € par mois
Pension de retraite complémentaire (tranche A) 4.65% De 0 à 3 311 € par mois
Pension de retraite complémentaire (tranche B) 12.75% De 3 311 à 13 244 € par mois
Pension de retraite complémentaire (tranche C) 20.55% De 13 244 à 26 488 € par mois
Assurance décès 1.5% De 0 à 3 311 € à mois
Aide au logement 0.10% De 0 à 3 311 € par mois
Formation professionnelle de 0.55 to 1% Paie
Apprentissage de la fiscalité 0.68% Paie

 

 

Show Buttons
Hide Buttons