Entreprise

Comment quitter sa boite et toucher le chômage ?

Quiconque décide de démissionner de son poste n’a pas droit aux allocations de chômage. Toutefois, cette ressource financière est souvent nécessaire pendant la période de transition entre le statut d’employé de la société et celui d’entrepreneur indépendant.

Voici cinq conseils sur la façon de quitter un emploi sans perdre le droit de recevoir des allocations de chômage.

A lire aussi : Comment recadrer un collaborateur sans le braquer ?

Prenez le temps de réfléchir

Tout d’abord, le premier conseil à suivre lorsque vous décidez de quitter votre employeur : prenez le temps de réfléchir profondément . En plus de peser les avantages et les inconvénients, vous devez évaluer les possibilités qui vous apparaissent, et les options en cas d’échec. Souvent, cette étape aide à consolider le projet et le formaliser.

Négociation d’une rupture amiable du contrat dans le CDI

Si vous êtes dans un CDI et que vous prévoyez changer d’orientation ou d’employeur, demandez à parler à votre employeur afin de pour négocier une division conventionnelle de l’IDC . Il s’agit d’un document indiquant que vous résiliez la relation contractuelle par consentement mutuel (notez que le délai d’attente et la compensation différée s’appliquent).

Lire également : Est-il possible de cumuler un contrat de travail avec la gérance d'une SARL ?

mettre fin au DCT tôt

Si vous êtes employé dans un contrat à durée déterminée, voici un autre conseil pour vous aider à enfreindre la procédure de votre contrat de travail. Par sa définition, la DCT exclut la démission ainsi que toute division conventionnelle. Envisager de négocier une division rapide de la CDD . En outre, découvrez les options de retrait légitimes (voir notre page sur les modèles de lettres de démission) qui garantissent le droit à une indemnisation.

Violation de la responsabilité de votre employeur

Parfois, la nécessité de rompre le contrat de travail découle d’une violation : discrimination, changement de contrat, salaire net des non-employeurs (que vous soyez ou non SMIC ou non). En cas de violation grave des obligations contractuelles de l’employeur, la jurisprudence prévoit la possibilité de résilier le contrat de travail en raison d’un préjudice causé par l’employeur. Dans tous les cas, il est nécessaire de passer devant le juge . Dans un cas plus extrême, cela peut être dû au harcèlement moral de l’employeur.

Abandonner le travail ?

Enfin, et c’est le cinquième conseil, si vous envisagez de quitter votre emploi, vous pouvez être congédié pour faute grave qui, d’une part, peut vous priver de l’indemnité de départ et, d’autre part, vous nuire gravement lors de futures recherches d’emploi. Prenez donc le temps d’évaluer les risques et les avantages avant de prendre une telle décision.

Quel est le droit de vous inscrire auprès de Pôle Emploi ?

L’ inscription au Pôle Emploi est à la portée de tous. Pour ce faire, il suffit de fournir les documents appropriés, à savoir :

  • Votre numéro sécurité sociale
  • CV
  • Pièce d’identification
  • certificat fourni par l’employeur
  • Votre dernier salaire va baisser

Vous pouvez vous inscrire en ligne, mais vous devez scanner les documents requis ou aller à l’agence Pôle Emploi la plus proche. Pour trouver la bonne adresse, tapez simplement « Field Emploi Bordeaux », par exemple, pour voir celle qui vous convient le plus. Pour votre information, il y a 5 bureaux de Pôle-Emploi à Bordeaux. Bien sûr, ce n’est qu’un exemple, vous pouvez remplacer Bordeaux par la ville la plus proche.

Après vous être inscrit, vous saurez les quantités de régimes quotidiens, ainsi que le nombre de jours auxquels vous avez droit. Vous pouvez également bénéficier du soutien d’un conseiller spécialisé, d’accéder aux annonces de Pôle Emploi et d’accéder à des ateliers et formations qui vous permettront de trouver du travail dès que possible.

Soyez prudent, en tant que chercheur d’emploi, vous ont également certaines responsabilités :

  • chaque mois résumer votre situation
  • soumission à la citation
  • être dans une recherche d’emploi active.