Famille

Comment apprendre vite et bien une leçon ?

10 façons d’examiner, de mémoriser et d’apprendre efficacement Beaucoup d’élèves se posent des questions sur la façon d’apprendre des leçons :

  • Lalecture est-elle efficace ?
  • comment éviter la contraction  ?
  • comment se souvenir de façon durable ?
  • comment apprendre tout en s’amusant ?

A découvrir également : Comment s'affirmer et se faire respecter ?

Comment pouvons-nous trouver des moyens de dire au cerveau que l’information lue, écrite, consultée et apprise est importante, qu’elle a de la valeur, de l’intérêt à long terme… et qu’elle mérite donc d’être préservée ?

A lire aussi : Comment augmenter la capacité de son cerveau ?

Voici 10 façons de parcourir, de mémoriser et d’apprendre efficacement inspirées par mon expérience et les différents livres que j’ai lus sur le sujet :

1. Parlez de l’information à quelqu’un d’autre

La façon de signaler des informations importantes au Cerveau est de parler Ça, joue le professeur toi-même. Elle peut aussi s’appuyer sur des questions à ce sujet pour un examen plus approfondi.

J’ ai écrit un article sur l’art de (poser) des questions à apprendre : Apprenons aux enfants à se poser des questions.

Carte mentale des questions ouvertes — Pédagogie de l’atelier positif (Factory in Happiness)

2. Cartes mémoires

Les cartes flash sont des cartes dont le recto et le verso indiquent deux informations connexes, souvent une question et une réponse (par exemple, 7×9 sur le recto et 63 au dos, une image et sa traduction en défilement étranger). La création de cartes auto-test améliore le processus d’apprentissage.

3. Créer des images mentales et des histoires

Associer un mot ou une phrase à une image permet de mieux s’en souvenir. L’idéal est même d’inventer l’histoire à partir d’une liste de mots à se souvenir. Dans son livre Objectif Mémoire, Hélène Weber raconte l’histoire pour se souvenir des noms des planètes dans l’ordre :

Le magnifique SUN a un petit thermomètre MERCURY près de lui. Le soleil est si chaud que le thermomètre se casse, et de petites boules métalliques liquides roulent devant vous.

Curieuse et amusée, une petite jeune femme vient à vous que vous imaginez belle, sensuelle et exsudant une odeur douce. Et quel est le nom de cette jolie déesse ? ALLEZ !

Vénus joue, joue avec des boules de mercure. Il prend forme devant vous et jette enfin l’une des boules de mercure au loin, qui atterrit avec un « boom » sonne au milieu du jardin : sur Terre.

Mais la balle est légère et de votre jardin elle rebondit à vos voisins. Votre voisin est petit, en colère et strict. Et qui est un dieu guerre ? MARS.

Mars est prêt à sauter sur vous pour vous battre. Mais il est arrêté dans son élan par un géant si grand et puissant qu’il le fait frémir toute la terre autour de vous. Vous regardez ce géant qui est aussi votre meilleur ami : une mèche de cheveux glisse sur son front, créant un « J » JUPITER : le roi des dieux.

Sur le T-shirt de Jupiter, vous pouvez voir le mot SOLEIL, qui représente le début des noms des trois planètes suivantes : SATURNE, URANUS et NEPTUNE.

Jupiter rit de sa gorge déployée. A ses pieds court le petit chien de Walt Disney : PLUTO (N).

Mathieu Protin a créé une méthode de conservation des tables de multiplication basée sur l’imagination et les petites histoires humoristiques. N’hésitez pas à lire cet article pour comprendre la règle : Multimalin : 56 cartes à retenir tableaux multiplication

**

4. Illustrer avec des exemples, des images ou des diagrammes spécifiques

L’ information comprise est plus facile à retenir parce qu’elle peut être expliquée dans ses propres mots. Mais pour comprendre l’information, vous devez être en mesure d’illustrer si c’est avec des exemples de phrases, d’images ou de diagrammes.

Exemples de phrases

La petite fille de 5° que j’aide a dû mémoriser une liste de 5 mots par cœur, y compris « lapse ». Elle a pu me réciter la définition presque par cœur, mais j’ai senti qu’elle ne comprenait pas le sens de celle-ci. Puis je lui ai demandé un exemple de l’utilisation du mot et après une longue période d’hésitation, elle répondit : « Le jambon en retard est obsolète ». J’ai donc soulevé la définition avec elle, lui ai donné un exemple que je pensais (Minitel) sans la mettre sur elle si elle préférait en trouver un autre, et j’ai fini par me dire : « Mais dans réalité, l’expiration implique la mode passée ». Bingo, le clic a été fait !

Illustration Pikto

Près de chez moi se trouve un village qui a un zoo connu pour son emblème : un gorille qui a été élevé presque comme un enfant par ses propriétaires. J’ai rencontré une personne qui vivait dans ce village et, pour me rappeler où elle vivait, je l’ai dessinée à côté de son nom écrit… et chaque fois que je pense à cette personne, j’imagine un peu de gorille dans ma tête፦).

« Scheme vaut mille mots. »

Toujours avec mon étudiant de 5 degrés, nous avons travaillé sur le concept du réchauffement climatique. Mais j’ai réalisé qu’il essayait d’en apprendre davantage sur la définition des gaz à effet de serre. Alors je lui ai demandé ce cours et ce que le professeur a dit à ce sujet. Réponse : « Rien, elle vient de nous dire de copier la définition du livre. » Pour baser sur ses représentations mentales, je lui ai demandé de présenter dans un diagramme quels sont les gaz à effet de serre pour elle. Basé sur ce plan (qui représentait encore la centrale nucléaire comme la seule source de réchauffement climatique…), nous avons traversé les grandes inondations de New York et de la Nouvelle-Orléans, le tsunami de Fukushima, la disparition éventuelle des Seychelles, par des voitures électriques avant de conduire au programme correct.

Croquis

N’ hésitez pas à lire cet article pour comprendre comment intégrer des pictogrammes et des diagrammes tout en prenant des notes en classe ou en mémorisant des leçons : 7 étapes pour apprendre le croquis (notes visuelles)

Le croquis peut être introduit dans la salle de classe par les enseignants comme outil de présentation de cours et/ou comme outil de prise de notes pour les élèves.

Lapbook

Lapbook est une sorte de décoré et personnalisé , qui comprend des éléments autour du concept étudié, sous la forme de dessins, peintures, écrits, peintures, collages et gravures de toutes sortes.

L’ objectif est de résumer et de les organiser par des moyens mobiles : rabats, poches, roues, languettes, stores, enveloppes, poteaux… Chaque forme et motif correspondent au concept.

Les ordinateurs portables sont colorés pour un look plus agréable et une meilleure organisation des éléments.

En savoir plus sur les étapes de la création d’un carnet dans cet article : Lapbook, un moyen amusant et efficace d’apprentissage et de révision.

5. Transformez une leçon en une carte de l’esprit

La relecture de la leçon ne signifie pas « simplement » relecture, mais aussi la transformer en une façon personnelle de l’intégrer et de la comprendre. Passer des leçons sous la forme d’une carte mentale est un moyen efficace de correction car il faut choisir des informations importantes, penser à déploiement des branches de la carte de l’esprit, synthèse de l’information sous forme de mots-clés, réflexion sur les images illustratives.

Vous trouverez une description des cartes complètes de l’esprit ainsi que la méthodologie pour les construire sous ce lien : Mind Map (ou Mind Map) : un outil d’apprentissage efficace

6. Techniques d’arrosage

Quel est le plus efficace dans l’arrosage de la pelouse ? Arrosage pendant 90 minutes une fois par semaine ou trois fois 30 minutes ? C’est la même chose pour l’apprentissage : il est préférable de préférer des sessions courtes et espacées plutôt que de longues sessions intensives. L’énergie cérébrale est alors tellement mobilisée pour rester concentrée qu’il n’y a plus assez d’énergie pour le processus de mémorisation.

7. Attendez deux ou trois jours avant de revenir à l’information

Certaines études ont même montré qu’il est plus efficace de revenir à quelques jours après la première mention en classe. Nous pourrions donc nous passer de cette fameuse affirmation : « Effacez vos leçons la nuit même ! » et attendez deux ou trois jours.

8. Associer des mots d’apprentissage par cœur à des bruits, des lieux ou des mouvements

Les indices contextuels peuvent aider à la mémorisation. Comme le montre l’atelier pédagogique positif que j’ai suivi, la spatiisation (ou technique loci) utilise la mémoire des lieux et vous permet d’apprendre avec le corps et la tête :

  • l’ information est déposée quelque part spatialement,
  • mentalement, nous associons le mot à l’endroit,
  • chaque élément d’information (ou, par exemple, chaque verset de poésie) est placé dans chambre dans la maison ou attaché à l’objet : l’enfant se déplace pour déposer effectivement l’information,
  • à chaque récitation ou mémorisation, l’apprenant prend le chemin pour une revue mentale du mot associé à chaque lieu et le dit à haute voix,
  • au moment de la restitution, l’enfant peut visualiser mentalement la pièce ou l’objet et ses mouvements.

Pour aller plus loin : 6 étapes pour créer un palais de la mémoire (rappelez-vous efficacement à long terme)

9. Des intervalles parfaits à examiner en fonction du temps restant avant l’évaluation

Dans une étude menée en 2008 auprès de 1 300 étudiants de l’Université de Californie, les chercheurs ont déterminé des intervalles optimaux pour l’apprentissage de l’information. Si l’évaluation est dans une semaine, il est préférable d’avoir deux séances unités de travail situées à un intervalle d’un ou deux jours. Par exemple, pour une évaluation vendredi, la meilleure option serait d’étudier lundi et de revoir jeudi.

10. Le rôle du sommeil

Le cerveau traite et structure l’information la nuit.

Les neurosciences insistent sur le rôle que joue le sommeil dans cette phase de répétition et de consolidation. Ils affirment qu’après une période d’étude, la période de sommeil s’améliore, même à court

  • mémoire
  • généralisation
  • découverte de la justesse

Améliorer le sommeil peut être une intervention très efficace pour résoudre les problèmes d’apprentissage, en particulier lors de la planification d’un projet pour l’avenir. Par conséquent, il est important, avant de commencer le travail, de se référer à la situation dans laquelle les informations rappelées et mémorisées devront être restaurées (par exemple, imaginer la poésie à réciter devant la classe avant commencer à apprendre, puis, après avoir terminé le travail de mémorisation, « jouer » la scène en récitant la poésie comme si elle était devant la classe).

Source : Meilleure façon d’apprendre par Tara Parker-Pope-http://well.blogs.nytimes.com/2014/10/06/better-ways-to-learn/?_php=true&_type=blogs&_r=0